Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le défi de l’ACA

mercredi 4 juillet 2018 à 11:08 Par Hélène Battini et Olivier Castel, France Bleu RCFM

Former des jeunes de toute l’Europe, c'est le pari fait par l'ACA. Le club de football professionnel est en train de concrétiser la création d'un centre de formation flambant neuf sur la rive sud du golfe d'Ajaccio, à Pitrusedda, où le club installera aussi ses quartiers d'entraînement.

Le Président de l'ACA Léon Luciani à la gauche du maire de Pitrusedda Jean-Baptiste Luccioni, au stade François Coty
Le Président de l'ACA Léon Luciani à la gauche du maire de Pitrusedda Jean-Baptiste Luccioni, au stade François Coty © Radio France - Olivier Castel

Corse, France

Un centre de formation à dimension méditerranéenne

10 hectares ont été cédés gratuitement par la commune de la rive sud du golfe d'Ajaccio. Le club professionnel devrait y faire sortir de terre d'ici 3 ans, une structure pouvant accueillir jusqu'à 80 jeunes en formation, des corses mais aussi des étrangers, via des partenariats avec des clubs " de la Croatie au Danemark", a précisé le président Léon Luciani. Coût total de l'opération 10 millions d’euros environ. L'ACA recherche donc des financements du côté de l'Europe, de la région, et bénéficiera d'un apport d'une société continentale dont le président du club n'a pas souhaité dévoiler l'identité.

Plusieurs objectifs

Sportivement, l'ACA entend faire monter son centre de formation en gamme. La structure de 4 000 mètres carrés au Ruppione, permettrait à la formation acéiste de passer de la catégorie 2, à la catégorie 1. Le nouveau centre prendrait alors une dimension euro-méditerranéenne, et le club tisserait des liens avec l'étranger.

Sur un plan structurel et foncier, l'ACA veut aussi se développer. Dans un premier temps, 1 hectare et demi des terrains à Timizzolu vont être vendus, à une entreprise continentale, dont l'identité n'a pas été dévoilée, soit 1 million d’euros de gain, et à termes, des retombées, puisque le club louera la partie du foncier restant. La commune de Pitrusedda gagnera, elle, 120 000 euros de loyer par an, payés par l'ACA, et devrait créer de l'activité autour du centre.

Le lieu qui doit accueillir le futur centre de formation et d'entraînement de l'ACA. 4000 de bâtiments avec 6 terrains sont prévus. (Google Maps) - Radio France
Le lieu qui doit accueillir le futur centre de formation et d'entraînement de l'ACA. 4000 de bâtiments avec 6 terrains sont prévus. (Google Maps) © Radio France - Olivier Castel

Le projet et son financement devraient être finalisés en début d'année 2019