Football

Le derby ASSE-OL entre au musée des Verts

Par Vianney Smiarowski, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 12 octobre 2017 à 0:07

L'exposition "histoire de derby" au musée des verts
L'exposition "histoire de derby" au musée des verts © Radio France - Vianney Smiarowski

L'exposition temporaire "Histoires de derbys" ouvre au public ce jeudi au musée des Verts. Une exposition pour comprendre ce qui fait la ferveur de ce derby si particulier, le seul vrai derby diront les Stéphanois.

Plus de 140 photos, une douzaine de maillots officiels exposés, mais aussi des anecdotes lors des 114 derbys qui ont eu lieu, ou encore des jeux et des vidéos. Vous saurez tout sur ce match réellement différent des autres, c'est en tout cas ce que disent tous les joueurs de Saint-Etienne qui l'ont disputé. "L'ampleur des spectateurs, la distance des deux villes très proches et puis cette rivalité, une rivalité qui a augmenté au fur et à mesure des années" dit Lilian Compan, ancien attaquant des Verts.

Le seul vrai derby

"Le seul derby qui parle en France c'est Saint-Etienne - Lyon. C'est des souvenirs. J'ai dû faire une dizaine de derbys et je me souviens de certains derbys avec précision. Notamment d'un derby avec Bernard Lacombe qui est vraiment LE Lyonnais. J'ai joué avec lui un derby mais il était avec moi puisqu'il est passé par Saint-Etienne une saison et on avait gagné donc Bernard a battu Lyon. Je lui rappellerai bientôt quand on jouera contre eux" sourit Dominique Rocheteau, ancien joueur emblématique de l'ASSE et actuel directeur sportif du club.

Dominique Rocheteau au micro France Bleu de Vianney Smiarowski

Des anecdotes peu connues

"C'est une excellente idée des responsables du musée que je félicite pour tout le travail qu'ils ont fait. Quand on voit l'exposition c'est magnifique parce que c'est vrai que ce derby a une très grande importance. C'est une rivalité géographique, économique, culturelle, sportive. Il y a plein de choses que j'ai découvert parce que même si je suis un Stéphanois et il y a 60 ans j'assistais au premier derby, le 10 septembre 1957 et bien je suis loin de connaitre tout ce qui s'est passé lors des derbys. Comme par exemple des prêts de joueurs entre les deux clubs (ASSE et OL) pour un match, Claude Abbes, le gardien qui a été prêté pour un match de coupe d'Europe à l'OL parce leur gardien était blessé. Il y a plein d'anecdotes que je ne connaissais pas, c'est magnifique" dit Roland Romeyer, président de l'ASSE.

Roland Romeyer au micro France Bleu de Vianney Smiarowski