Société

Le derby breton Rennes-Guingamp a un nom : le Celtico !

Par Sarah Mansoura, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel jeudi 29 septembre 2016 à 19:27

Le Rennais Pedro Mendes opposé au Guingampais Sloan Privat
Le Rennais Pedro Mendes opposé au Guingampais Sloan Privat © Maxppp - Thomas BREGARDIS

Ce vendredi s'ouvre la 8e journée de ligue 1 de football par un derby breton, Rennes-Guingamp (20h45). Désormais, les rencontres entre le club des Côtes-d'Armor et celui d'Ille-et-Vilaine se nomment le "Celtico". Référence aux plus grands derbies du ballon rond, et aux racines celtes des équipes.

Après le Clasico, l'Olympico... le Celtico ! Voilà comment il faut désormais appeler la rencontre entre l'En Avant Guingamp et le Stade Rennais, prévue ce vendredi soir, à suivre en intégralité sur France Bleu Armorique dès 20h (coup d'envoi 20h45).

Les deux clubs se sont associés pour déposer le nom à l'INPI, l'Institut national de la propriété industrielle.

La référence est évidente : calquer le Clasico, la rencontre entre le Real de Madrid et le FC Barcelone en Espagne. Un terme également importé en France pour évoquer les rencontres entre les deux rivaux de toujours, le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille. Avant-dernier né de ces néologismes footballistiques, l'Olympico, pour désigner les matches entre les "Olympiques", Lyon et Marseille.

Un clin d'oeil aux plus grands, pour rappeler aussi les influences bretonnes des deux clubs. Alors pourquoi pas Lorient, Brest ou encore Nantes ? l'EAG et le Stade Rennais ont répondu hier, par communiqué, arguant que cette initiative doit favoriser l'émergence d'autres noms et faire parler du football en Bretagne, la région de France qui compte le plus de derbies (5 en Ligue 1 avec Rennes, Guingamp, Lorient, et Nantes, 10 en comptant les matches retour).

Loin de vouloir s'approprier la notion de "derby breton", les deux clubs souhaitent bien au contraire qu'en compagnie du FC Lorient, et du Stade Brestois, une dimension régionale renforcée et festive accompagne chaque rencontre entre Bretons. (Communiqué du Stade Rennais)

Pas de quoi véritablement ravir le coach du SRFC, Christian Gourcuff, qui considère cette appellation comme un coup de communication. Pour le technicien des Rennais, aucune influence sur l'enjeu du match.

Non. Moi je joue contre l'En Avant, et voilà. Le reste, c'est de la com, on le sait très bien. Que ça s'appelle Celtico, ça ne va pas me changer mon match. (Christian Gourcuff, entraineur du SRFC)