Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% DFCO

Le "Dijon Show" lance un appel aux dons

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Bourgogne

"Le Dijon show" , site internet de supporters du DFCO, géré de manière bénévole, lance une cagnotte en ligne. Une manière de le pérenniser, avant de le professionnaliser ?

Le logo du site internet du Dijon Show
Le logo du site internet du Dijon Show - Le Dijon Show

C'est l'un des endroits où les supporters du DFCO aiment à se retrouver, pour "refaire le match" et échanger sur l'actualité du club : le site internet "Le Dijon Show", et ses déclinaisons sur les réseaux sociaux - plus de 22.000 abonnés sur Facebook, plus de 2000 sur Twitter. Fondé et géré par des supporters du DFCO, "Le Dijon Show" lance un appel aux dons en ce mois de février 2020. 

Une cagnotte, pour quoi faire ? 

Cette cagnotte, à la base, devait aider à financer l'hébergement du site internet, une dépense jusque-là assumée par les membres du "Dijon Show". "Au départ, on avait mis comme objectif 178 euros, mais on l'a atteint en à peine 20 minutes, explique Thomas Jobard, co-fondateur de la page Facebook le Dijon Show en 2016. On a donc augmenté le montant pour réfléchir à moderniser et à professionnaliser le média la saison prochaine"

"On ne sait pas trop comment remercier ceux qui nous ont aidé" -  Thomas Jobard, étudiant à Paris, fan du DFCO depuis 2004

Un fonctionnement bénévole 

Le "Dijon Show" est né de la fusion de plusieurs sites, pages, groupes de supporters du DFCO. La page Facebook a vu le jour en 2016. Le site internet en 2018. Aujourd'hui, 10 personnes contribuent à la bonne marche du site internet, dont six rédacteurs. Evidemment, tous travaillent de manière entièrement bénévole. Thomas Jobard raconte qu'il leur arrive de "se coucher à deux ou trois heures du matin le soirs de matchs", pour terminer et publier les articles "compte-rendus".  Idem pour les licences photoshop ou les outils informatiques, financés sur leurs propres deniers. Il n'exclu pas une "professionnalisation" du site dans les années qui viennent. 

À nous 10, on est bien sur du 35 heures par semaine - Thomas Jobard, du Dijon Show

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu