Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : FC Metz : Toute la saison 2018-2019

Le FC Metz de retour en Ligue 1 : les raisons de la remontée

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Solide, dominateur et sans pitié pour ses adversaires, le club à la Croix de Lorraine a dominé la Ligue 2 de la tête et des épaules. Grâce à un staff expérimenté, un recrutement réussi, et un collectif équilibré, le FC Metz retrouvera la saison prochaine le PSG, l'OM ou encore l' OL.

Le FC Metz, un leader incontesté pour une remontée incontestable
Le FC Metz, un leader incontesté pour une remontée incontestable © Maxppp - Anthony Picoré

Metz, France

L'objectif a donc été atteint. Après la victoire face au Red Star ce vendredi, les grenats décrochent leur ticket retour direction l'élite du football français. La saison prochaine et pour la 61ème fois de son histoire, le FC Metz jouera en Ligue 1. Cette remontée dans l'élite, seulement un an après l'avoir quittée, s'explique par plusieurs facteurs.

Un staff expérimenté et polyvalent

L'arrivée de Frédéric Antonetti en mai dernier, a redonné des couleurs à un FC Metz, meurtri par une saison galère en Ligue 1. Le technicien corse, épaulé par son fidèle lieutenant Jean-Marie de Zerbi,  a apporté tout son professionnalisme et toute son expertise à un club qui avait besoin de repères. Les débuts de l'ancien entraîneur de Lille sur le banc grenat sont d'ailleurs tonitruants, avec 7 victoires consécutives en championnat. Il a su développer certains jeunes talents, à l'image de l'attaquant Ibrahima Niane et il a redonné un nouvel élan à certains cadres, comme le capitaine Renaud Cohade ou l'attaquant Opa Nguette. Et lorsque Frédéric Antonetti a dû rejoindre sa femme malade en décembre dernier, l'ancien Nancéien, Vincent Hognon a assuré l'intérim avec brio. 

Un recrutement réussi

Tous les adversaires du FC Metz en Ligue 2 l'ont dit et redit : le recrutement estival du FC Metz était estampillé Ligue 1. Avec l'arrivée de Frédéric Antonetti sur le banc grenat, le club à la Croix de Lorraine a pu attirer des joueurs expérimentés à l'image du gardien Alexandre Oukidja et des défenseurs John Boye et Stoppila Sunzu. La cellule de recrutement a aussi déniché quelques belles pépites, comme Mamadou Fofana, Victorien Angban ou Thomas Delaine, la révélation messine de la saison.

Une équipe parfaitement équilibrée et sûre de ses forces

Après deux années cauchemar en Ligue 1, le FC Metz a enfin retrouvé une défense de fer. C'est pour le moment la meilleure du championnat. Dans l'entrejeu, le club à la Croix de Lorraine est passé maître dans l'art de la récupération. Il y a de l'agressivité et de la technique. Enfin, l'attaque messine, porté par un excellent Habib Diallo, a été d'une redoutable efficacité. Par ailleurs, le club à la Croix de Lorraine a fait preuve, tout au long de la saison, d'une force mentale exceptionnelle. La victoire à Clermont, en août dernier, en est la parfaite illustration.

Une infirmerie quasi vide et des joueurs peu sanctionnés. 

Tous les entraîneurs le disent : les blessés, les suspendus peuvent avoir des conséquences fâcheuses sur une saison. Or depuis août dernier, le staff messin a été relativement épargné dans ces deux domaines. Hormis la nouvelle grave blessure au genou de Mathieu Udol, le staff médical n'a pas pu eu beaucoup de boulot. Quant aux expulsions, le FC Metz n'a en a connu que 3 cette saison. 

Un retour dans l'élite après pas loin de 20 ans d'instabilité

Ces dernières vingt années, le FC Metz n'a cessé de faire le yoyo entre la Ligue 1 et la Ligue 2, et même le National. Auparavant, de 1967 à 2002, l'équipe à la croix de Lorraine avait connu 35 saisons consécutives dans l'élite.