Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020-2021 du FC Metz

Le FC Metz retrouve le goût de la victoire face à Seraing, 4 mois et demi après son dernier match

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Plus de 4 mois et demi après leur dernière rencontre, les joueurs du FC Metz retrouvaient le goût d'une opposition ce vendredi sur la pelouse de Frescaty. Face aux Belges de Seraing, ils n'ont pas fait dans le détail et l'emportent 4 buts à 1.

Les Grenats se sont largement imposés 4 buts à 1.
Les Grenats se sont largement imposés 4 buts à 1. © Radio France - Arthur Blanc

Vision presque oubliée ce vendredi sur la pelouse du centre d'entraînement de Frescaty. Cela faisait plus de 4 mois et demi que les joueurs de Vincent Hognon n'avaient plus foulé la moindre pelouse, Covid oblige. Mais pour cette reprise en amical, le FC Metz a prouvé qu'il n'avait pas perdu ses sensations en l'emportant 4-1 contre son club satellite de Seraing. "La série de victoires continue" ironisera même Habib Maïga, capitaine d'une mi-temps. Le club à la croix de Lorraine avait remporté sa dernière sortie contre Nîmes en Ligue 1.

Pas de perte de temps

Comme inhabituellement lors d'un match de préparation, l'intensité était de mise d'entrée de jeu. Et rapidement, les Grenats ont tenu à montrer à l'équipe de D2 belge qu'ils étaient bel et bien de retour. Et en l'absence d'Habib Diallo, sur le départ et retenu pour un petit bobo, c'est Ibrahima Niane qui ouvre rapidement le score (6ème minute). C'est ensuite le visage de la jeunesse qui prend le pouvoir puisque Pape Ndiaga Yade, titularisé par le staff grenat, double la mise (28ème). Le milieu de terrain Vincent Pajot scellera l'affaire juste avant la pause (40ème).

Mais ces trois buts encaissés par Seraing ne doivent pas écarter le bon temps fort que les Belges ont connu vers le quart d'heure de jeu. Deux occasions coup sur coup dans la surface d'Alexandre Oukidja, dont une transversale, ont bien failli relancer les débats. La domination messine restera la plus forte et à la pause, l'écart est largement fait.

Des Messins contre les Messins

Alors que l'on se dirige tranquillement vers une victoire facile, Vincent Hognon opère une large revue d'effectif. Au total, 21 des 24 joueurs retenus porteront le maillot blanc du FC Metz au cours de la partie. La quasi totalité des joueurs n'ayant joué qu'une mi-temps, sauf la recrue Lamine Gueye, apparue en 1ère et sur la fin de match. Mais face aux Grenats, une partie de l'effectif belge est composé d'autres messins en prêt. C'est le cas du gardien Guillaume Dietsch, de Sami Lahssaini, mais surtout de Georges Mikautadze. C'est ce dernier qui, presque à la surprise générale, réduira l'écart d'un coup franc plein axe (65ème).

C'est alors la fin de la rigolade et Opa Nguette conclut une superbe action menée avec Thomas Delaine pour enfoncer définitivement le clou. 4-1, ce sera le score final. Le latéral gauche, passeur décisif sur cette dernière réalisation, a eu de bonnes sensations, malgré les semaines sans foot. "Le fait de couper fort pendant deux-trois mois a permis à mon corps de récupérer, donc je me sens plutôt bien", confie-t-il à l'issue de la rencontre. "Beaucoup d'envie de retrouver une opposition réelle, plus qu'en virtuel, puisqu'ils ont dû jouer beaucoup pendant le confinement", préfère sourire Vincent Hognon, le coach.

Les Grenats poursuivront leur préparation vendredi prochain contre une autre entité belge : Charleroi. Match contre cette équipe de 1ère division prévu cette fois-ci au Stade Saint-Symphorien.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess