Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le FC Metz s'impose dans la douleur face à Châteauroux pour la 14ème journée de Ligue 2 (1-2)

vendredi 9 novembre 2018 à 22:53 Par Arthur Blanc, France Bleu Lorraine Nord

Rapidement menés au score, les Grenats ont finalement su inverser la vapeur pour prendre le meilleur sur une solide formation berrichonne. Cette victoire à Châteauroux conforte le FC Metz dans son statut de leader, en attendant les matches de Lens et Brest.

Le capitaine Cohade et les Messins ont peiné ce vendredi soir, mais l'essentiel est là avec cette victoire 2 buts à 1.
Le capitaine Cohade et les Messins ont peiné ce vendredi soir, mais l'essentiel est là avec cette victoire 2 buts à 1. - PHOTOPQR/LA NOUVELLE REPUBLIQUE/MAXPPP

Metz, France

Que ce fut dur pour le FC Metz, notamment pendant les 10 dernières minutes de la partie, de contenir les joueurs de Nicolas Usaï. Mais le principal est sauvegardé : les Grenats empochent leur dixième victoire cette saison. Un succès deux buts à un sur Châteauroux que vous pouvez revivre ici.

Une entame cauchemardesque

Les affaires avaient mal commencé pour les protégés de Frédéric Antonetti, rapidement sanctionnés dans cette partie. Un centre bien ajusté de Maxime Barthelmé était bien coupé par Oumare Tounkara (1-0, 11'). Mais le sort peut parfois être joyeux et seulement quelques instants plus tard, le FC Metz se remettait à flots.

Un match en supériorité numérique

Nama Fofana contrôle mal son tacle sur Opa Nguette (14'). L'arbitre de la rencontre ne bronche pas et indique immédiatement le point de penalty. Mais il inflige aux Berrichons une terrible double sanction en sortant le carton rouge de sa poche. Réduits à 10 contre 11, les Castelroussins ne peuvent que regarder Emmanuel Rivière planter sa tentative au fond des filets de Rémi Pillot.

A 1 partout et en supériorité numérique, les débats sont bien différents. Mais le FC Metz met du temps avant de prendre l'avantage. Il faut attendre la 65ème minute pour que tout soit bouleversé. Ibrahima Niane remplace Emmanuel Rivière et immédiatement il fait parler de lui. La frappe de Boulaya est repoussé par Pillot, mais Niane suit bien et n'a plus qu'à placer sa tête dans les cages adverse

Puis une fin manquée

On pourrait alors croire que le FC Metz est sorti d'affaire mais non. C'est Sissako qui se charge de tirer la sonnette d'alarme pour les Mosellans. Son but est refusé pour une position limite de hors-jeu (80'). Les Grenats n'y sont plus et ils s'en remettent à leur portier. A deux reprises, Alexandre Oukidja sauve les siens en repoussant les toutes dernières tentatives de Châteauroux. Le navire tient finalement bon, la victoire est dans la poche.

Au classement, le FC Metz prend 3 points d'avance sur Lorient, difficile vainqueur du Paris FC sur sa pelouse (2-1), avec 31 unités et reste leader de Ligue 2. Ne reste plus qu'à attendre les matches de deux autres concurrents en cette 14ème journée. Le Racing Club de Lens se déplace à Valenciennes ce samedi, et Brest recevra Nancy lundi à 20h45.

Le résumé de la rencontre

Le résumé de la rencontre avec les commentaires de Thomas Jeangeorge

L'analyse de Coach Antonetti

La réaction de Jonathan Rivierez, le défenseur messin