Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : La saison 2019-2020 du FC Metz en Ligue 1

Le FC Metz s'incline contre Amiens et enchaîne une quatrième défaite de suite en Ligue 1 (1-2)

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le FC Metz n'y arrive toujours pas en Ligue 1. Face à Amiens, un des concurrents des Grenats pour le maintien, les joueurs de Vincent Hognon n'ont pas su s'imposer ce samedi. Une défaite 2-1 à domicile, qui poursuit une série d'échecs qui n'en finit plus en championnat.

Tout comme plusieurs de ses camarades, Victorien Angban a été en difficulté ce samedi.
Tout comme plusieurs de ses camarades, Victorien Angban a été en difficulté ce samedi. © Maxppp - PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

Metz, France

Celle-ci fait mal, peut-être encore plus que les autres. Cette nouvelle défaite contre Amiens (2-1), à domicile, intervient dans un contexte où les Grenats ont besoin de points. Au stade Saint-Symphorien ce samedi, le FC Metz a longtemps subit la loi des visiteurs avant de reprendre (trop tard) du poil de la bête. Mais au final, c'est bel et bien Amiens, un concurrent de bas de tableau, qui quitte la Moselle avec trois points dans la besace. Et les Messins qui plient pour la quatrième fois de suite en championnat. Une partie à revivre sur notre site. 

L'entame reste vierge de but

Lors du coup d'envoi, ce qui inquiétait tout particulièrement les supporters grenats, c'était les premières minutes. Parce que le FC Metz a récemment pris la mauvaise habitude de baisser pavillon très rapidement, dans les tous premiers instants. Si bien qu'à la pause, l'affaire était déjà entendue. Ce samedi contre Amiens, les Messins ont certes commencé de manière extrêmement fébrile la rencontre, mais ont su garder la cage d'Alexandre Oukidja inviolée pendant plusieurs minutes. Problème : Amiens n'a cessé de se montrer insistant au fil des minutes. Et la défense, très attentiste, rompt juste avant la pause. C'est Serhou Guirassy qui trouve la faille de la tête sur un coup franc (40ème minute).

Le coup de massue...

Le passage par la case vestiaire a semble-t-il fait du bien aux Messins qui reviennent sur leur pelouse avec de meilleures intentions. Mais c'est paradoxalement dans ce contexte qu'Amiens va faire le break par l'intermédiaire de Bakaye Dibassy (55ème). Ce dernier, une nouvelle fois esseulé par une doublette Boye-Sunzu trop laxiste, force Alexandre Oukidja à aller chercher une seconde fois le ballon dans ses cages.

...puis l'espérance

L'affaire semble être entendue mais les Messins vont finalement montrer du cœur. Les entrées de Thierry Ambrose et d'Adama Traoré redonnent de l'allant à la formation de Vincent Hognon et finalement, le serial-buteur Habib Diallo réduit l'écart à une vingtaine de minutes du terme (69ème). Cela faisait environ 300 minutes que le FC Metz restait muait devant les filets adverses. Les rôles sont alors inversés, les visiteurs sont acculés et sont en permanence sollicités par les attaquants messins. Mais au final, les supporters et les joueurs devront se contenter de cette fin de match agréable puisque la muraille picarde tiendra bon. 

Le FC Metz enchaîne un 4ème revers de rang, après ceux encaissés à Angers, contre le PSG et à Bordeaux. "Ça commence à faire beaucoup", se désole Fabien Centonze. "Les premiers déçus, c'est nous", poursuit Alexandre Oukidja. Le portier n'a pas caché sa déception au coup de sifflet final. "Quand je suis entré dans le vestiaire, j'avais envie de tout casser. Ce n'est pas quand on est mené 2-0 qu'il faut une réaction, c'est dès le coup d'envoi", lâche-t-il. Il va falloir vite se remobiliser, Saint-Etienne se profile déjà, ce sera ce mercredi à 19h à Geoffroy Guichard.

Pour le gardien messin Alexandre Oukidja, " il faudra désigner les coupables pour les faire réagir "

Pour Coach Hognon, les buts encaissés par le FC Metz contre Amiens sont " risibles "

Résumé audio avec les commentaires de Thomas Jeangeorge et Gaby Dalvit.

Choix de la station

France Bleu