Football

Le FC Nantes de Sergio Conceiçao trop fort pour Montpellier en 1/8ème de finale de coupe de la Ligue (3-1)

Par Aurélien Tiercin, France Bleu Loire Océan mardi 13 décembre 2016 à 22:29

La joie des Nantais après la victoire 3-1 contre Montpellier
La joie des Nantais après la victoire 3-1 contre Montpellier © Maxppp - Franck Dubray

La brume nantaise se dissipe après le joli succès des hommes de Sergio Conceiçao en 1/8ème de finale de coupe de la Ligue. Pour le premier match du Portugais à la tête du FC Nantes, l'équipe a montré un visage conquérant et a inscrit trois buts, une première depuis 10 mois !

Ce n'était plus arrivé depuis le mois de février 2016 et une victoire 3-1 contre le Gazélec Ajaccio en Ligue 1 : trois buts dans une rencontre au stade de la Beaujoire. Malheureusement, tout le peuple Jaune n'en a pas profité puisque la Brigade Loire, le poumon du stade, boycottait cette rencontre après des semaines de tensions avec la direction du FC Nantes. Seulement 16 000 supporters garnissaient les tribunes (chiffre officiel donné par le club mais la sensation visuelle laisse penser qu'il y avait encore moins de monde).

On disait que je faisais de la soupe médiatique en disant qu'il y avait de la qualité dans ce groupe. On a prouvé qu'il y a de la qualité et qu'il ne manquait pas grand chose" - Rémy Riou, capitaine du FC Nantes

Mais l'encéphalogramme des Canaris n'est plus plat et c'est bien là l'essentiel. Ce n'était pas encore le "joga bonito" de Sergio Conceiçao, mais l'entraîneur a au moins eu le mérite d'inciter ses joueurs à toujours aller de l'avant et à presser l'adversaire. Très souvent, Abdoulaye Touré et Guillaume Gillet, associés dans l'axe, ont récupéré le ballon haut pour servir les deux attaquant Mariusz Stepinski et Emiliano Sala, tous deux buteurs.

Sala double buteur, Iloki double passeur

Les deux avant-centres nantais ont fait un match plein - Maxppp
Les deux avant-centres nantais ont fait un match plein © Maxppp - Franck Dubray

Pour une fois, le secteur offensif nantais, tant décrié, a été décisif. L'Argentin Emiliano Sala, d'une frappe croisée à la 18ème minute et d'une tête rageuse à bout portant en fin de première mi-temps a porté son total à 6 buts toutes compétitions confondues. L'autre avant-centre, le Polonais Mariusz Stepinski a été convaincant, par ses appels incessants et son efficacité aussi, auteur du troisième but nantais après un centre au cordeau de Jules Iloki. Le Canari, formé au club, a été de tous les bons coups et a délivré deux passes décisives.

Pour Sergio Conceiçao, le plus important c'est Angers

Un match abouti des Canaris, mais il est vrai qu'en face, les Montpellierrains n'ont pas montré leur meilleur visage. Pas de Ryad Boudebouz, pas de Morgan Sanson, une équipe bis et peu d'engagement. C'est pourquoi Sergio Conceiçao ne saute pas au plafond. "C'est un beau match. Les joueurs ont bien respecter les consignes et c'était magnifique. Mais ce n'est qu'un match. Il va falloir garder le même état d'esprit pour vendredi." Ce vendredi, le FC Nantes, toujours 19ème de Ligue 1, se déplace en effet sur la pelouse du Stade Jean-Bouin du Angers SCO.

Dans 48h, c'est le match le plus important. C'est en championnat qu'on est dans le dur. J'espère qu'on va prendre toutes les bonnes choses qu'on a faites contre Montpellier pour les emmener avec nous à Angers" - Guillaume Gillet, milieu belge du FC Nantes

Le FC Nantes a repris confiance donc avant de se déplacer dans le Maine et Loire pour la 18ème journée de championnat. Et pourquoi ne pas rêver à la Ligue Europa via la coupe de la Ligue. Les Canaris sont en quart-de-finale (le tirage au sort a lieu ce mercredi soir après tous les matches des 1/8ème), à deux marches du Parc OL pour la finale, et une victoire lui offrirait un billet pour la petite coupe d'Europe.