Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir

Le FC Nantes n'y arrive pas à la maison

-
Par , France Bleu Loire Océan

Incapable de contourner le bloc rémois, le FC Nantes n'a pas réussi à signer son premier succès de la saison à la Beaujoire (0-0).

Miguel Cardoso, le coach du FC Nantes
Miguel Cardoso, le coach du FC Nantes © Radio France - Louis de Bergevin

Au moment d’analyser ce triste 0-0 face à Reims à la Beaujoire, il faut se souvenir de la remarque de Lucas Evangelista avant la rencontre car elle en dit long, finalement, sur l’incapacité des Canaris à surprendre l’adversaire. « La victoire (à Strasbourg, 3-2) en soit n’a rien changé à notre façon de travailler, disait-il. Mais ça nous a apporté une tranquillité d’esprit pour envisager la suite. ». La suite, c’est donc cette rencontre face à une équipe champenoise qui n’a pas eu de mal à préparer la confrontation à la Beaujoire. David Guion l’a évoqué au coup de sifflet final, il a affronté un FCN au « jeu bien identifié ». Et pour contrarier les plans nantais, l'entraîneur de Reims a simplement garé deux bus dans l’entre-jeu pour faire front. Le spectacle n’aura ravi personne parmi les 18 981 paires d’yeux réunis en tribunes (dont 42 visiteurs) mais sur le plan comptable, il offre une relance facile au Stade de Reims, lequel restait sur deux revers avant la trêve. 

« C’est bien d’avoir la possession, mais il faut qu’on apprenne à gérer ces situations où l’équipe nous laisse le ballon et où il faut faire la différence malgré un bloc très bas »

La « façon de travailler » vantée par Evangelista, c’est donc cette idée de possession de balle que Cardoso a érigé comme un dogme. Séduisante pour les puristes quand elle est bien gérée, elle se révèle limitée lorsqu’il faut contourner une formation plus passive à l’image de Reims, dont le bloc était positionné très haut sur le terrain. « Le résultat est une déception, pas le match ! Tu le contrôles de la première à la dernière minute, tu frappes onze fois (douze fois en fait, NDLR), tu contrôles toutes les statistiques du match ! Donc le résultat ne nous plait pas, mais le match, si ! Ce n’est pas notre manière de jouer qui a fait qu’on n’a pas marqué ! Vous avez vu l’autre équipe jouer, non ? Elle a trop fermé ses lignes ! » Malgré cela, le coach portugais continue de prôner cette philosophie en dépit d’une statistique implacable : les Jaune et Vert ont remporté leur seul succès de la saison à Strasbourg en partageant d’avantage le ballon avec l’adversaire. « C’est bien d’avoir la possession, mais il faut qu’on apprenne à gérer ces situations où l’équipe nous laisse le ballon et où il faut faire la différence malgré un bloc très bas, constate Valentin Rongier. C’est toujours difficile de jouer face à des équipes bien regroupées. Nous, l’année dernière on a joué beaucoup de matchs comme ça et on sait que défensivement c’est costaud. Il nous a peu-être manqué un peu de changement de rythme »

Seule satisfaction ce dimanche à la Beaujoire, où Nantes reste en quête d’un premier succès cette saison, les partenaires de Sala ont tout de même réussi à chauffer les gants d’Edouard Mendy, le portier rémois, avec douze tirs dont six cadrés. « Il nous manque juste l’efficacité, mais au fil du temps, on trouvera les bonnes connexions pour marquer », se rassure Enock Kwateng. Enfoncés en bas de tableau, en plus des buts, c’est aussi le temps qui va commencer à manquer aux Canaris…     

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu