Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : La saison 2019-2020 du FC Sochaux Montbéliard

Le FC Sochaux officiellement rétrogradé en National 1, le club va faire appel

La DNCG, gendarme financier du football français, a prononcé ce mercredi la rétrogradation administrative de Sochaux en National 1. Le club, qui venait de valider son maintien en Ligue 2 sur le terrain, annonce qu'il va faire appel.

Le gendarme financier du football français a prononcé ce mercredi la rétrogradation de Sochaux en National.
Le gendarme financier du football français a prononcé ce mercredi la rétrogradation de Sochaux en National. © Radio France - Jonathan Landais

Sochaux, France

La décision est tombée : Sochaux, 16ème de Ligue 2, qui croyait avoir acquis son maintien sportif sur le terrain, n'a pas passé le cap du gendarme financier du football français. La DNCG (Direction nationale du contrôle de gestion) a rétrogradé le club ce mercredi en National 1, l'échelon inférieur, a indiqué la Ligue de Football Professionnelle. Le FC Sochaux annonce dès ce mercredi soir son intention de faire appel de cette décision.

Le club va faire appel

Le club n'a donc pas apporté les garanties financières pour éviter cette sanction qui était prévisible.  Le FC Sochaux déclare qu'il "va faire appel de cette décision" et il se montre "optimiste quant à sa capacité à présenter devant la commission d'appel de la DNCG les documents nécessaires pour évoluer en Ligue 2" la saison prochaine.

Certaines garanties n'ont pas pu être transmises en temps et en heure" (communiqué du club)

"L’ensemble de certaines garanties n’ayant pu être transmis en temps et en heure, l'organisme de contrôle financier a confirmé la "rétrogradation à titre conservatoire" prononcée le 22 novembre dernier et le club s’est ainsi vu notifier une relégation administrative en National", explique le club dans un communiqué sur son site internet. La DNCG avait auditionné le FC Sochaux-Montbéliard le 4 juin 2019 à propos de son budget pour la saison 2019-2020. Un sursis avait été accordé à Sochaux jusqu'au 12 juin "afin de présenter des éléments complémentaires".

La clé Agoumé comme issue de secours ?

Pour combler le déficit d'environ 4 millions d'euros, les dirigeants comptent sur le transfert de leur pépite Lucien Agoumé. D'après son agent, un accord a été trouvé ce mercredi avec l'Inter Milan pour un transfert atteignant les 4,5 millions d'euros mais cette somme n'apparaît pas encore sur les comptes du FCSM. En Italie, le marché des transferts n'ouvrira que le 1er juillet. L'argent de ce transfert suffira-t-il pour sauver Sochaux de la relégation ? "A priori oui, sauf si le FCSM cache d'autres cadavres dans son placard " fait remarquer Benoit Wantz, l'un des responsables de l'association Sociochaux.

Des zones d'ombres autour de Baskonia

Des éléments ont peut-être troublé la DNCG dans l'analyse du dossier FCSM. On pense notamment à la convention qui liait le club à son gestionnaire, le groupe basque Baskonia qui a depuis quitté le navire. Il y a aussi matière à s'interroger sur les conditions dans lesquelles Olivier Verdon et Jeando Fuchs ont été transférés au Deportivo Alavès alors qu'ils étaient sous contrat avec Sochaux. Or, aucune somme n'a été virée sur les comptes du club. La DNCG peut aussi être troublée par le rôle du groupe chinois Nenking à qui Tech Pro, l'actionnaire du FCSM, doit de l'argent et qui a désormais un droit de regard sur le club.

Un jury différent en appel

L'appel du FCSM sera examiné début juillet par la commission d'appel de la DNCG qui dépend de la Fédération Française de Football. Ce sera donc un jury différent qui statuera. Nancy, 14e de Ligue 2, a également été rétrogradé en National 1. Le club lorrain va également faire appel.