Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le FC Thaon BLF fait appel des classements de La ligue de Football de Normandie

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Les classements publiés par la Ligue de Football de Normandie ne font pas que des heureux. Le FC Thaon Bretteville le Fresne soulève des incohérences dans le départage des équipes à égalité de quotient. Il a saisi la commission des contentieux de la FFF et le CNOSF pour obtenir sa montée en R2.

Le club ne comprend pas le choix des critères qui le prive de la montée en Régional 2
Le club ne comprend pas le choix des critères qui le prive de la montée en Régional 2 - FC Thaon BLF

En raison de l'arrêt anticipé de ses championnats liés à la Pandémie de coronavirus, la Ligue de Football de Normandie a dû entériner le 15 mai les classements, les montées et les relégations en fonction des règles définies par la Fédération Française de Football avec des ajustements.

A égalité de quotient avec la réserve de l'AF Virois pour la première place de son groupe de Régional 3, le FC  Thaon Bretteville Le Fresne a vu la montée en Régional 2 lui filer sous le nez

Le club situé au Nord-Ouest de Caen conteste aujourd'hui cette décision et a saisi la commission fédérale des règlements et contentieux de la Fédération Française de Football ainsi que le CNOSF.

"Ce que l'on conteste, c'est la règle qui a été choisie explique Arnaud Nobilet, le vice président, sans vouloir trop dévoiler ses arguments et les réserver aux instances saisies.

Cette non-montée est d'autant plus difficile à accepter pour le club calvadosien qu'il a été leader la quasi-totalité de la saison jusqu'à la 13e journée qu'il n'a pas joué et qui a été retenue pour le calcul des quotients.

"On a énormément travaillé sur les jeunes depuis deux ans et la fusion qui a donné naissance au club. L'objectif-phare du club était la montée pour pouvoir continuer à progresser et faire évoluer nos infrastructures auprès de nos communes.

Aujourd'hui on est 418 licenciés et on développe nos infrastructures pour arriver aux 500." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess