Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

De jeunes stagiaires au FC Sochaux Montbéliard découvrent le stade Bonal

mercredi 19 juillet 2017 à 6:00 Par Gil Rebecca, France Bleu Belfort-Montbéliard

Comme chaque été au FCSM, un stage avec Clairefontaine est proposé aux enfants, une façon pour eux de découvrir le monde du football professionnel. Comme leurs prédécesseurs, ils ont eu droit à la visite du stade Bonal, un moment fort en émotions.

Certains ont foulé la pelouse du stade Bonal pour la première fois
Certains ont foulé la pelouse du stade Bonal pour la première fois © Radio France - Rebecca Gil

Sochaux, France

Ils ont entre 7 et 12 ans et souhaitent, pour la plupart, faire du football leur métier. Plutôt que traîner à la maison, ou dehors avec leurs amis, ils ont choisi de participer à une semaine de stage avec Clairefontaine, organisée chaque été au sein du FC Sochaux Montbéliard. Tous les jours entre 8h30 et 17h30, ils s'entraînent au centre de formation à Seloncourt. Au programme : tournois, rodage de la technique sur le terrain, apprentissage de la discipline d'un vrai professionnel... Avec en prime, une visite du stade Bonal, mythique pour la plupart d'entre eux.

"Quand on est dans les tribunes et qu'on encourage les joueurs, ce n'est pas la même sensation que quand on est sur la pelouse !"

— Alex, 12 ans

Beaucoup d'entre eux participent à ce stage pour la deuxième, voire troisième fois, mais certains découvrent les coulisses du stade pour la première fois, comme Alex, 12 ans, supporter inconditionnel des jaune et bleu : "Waouh, c'est impressionnant, s'exclame-t-il en foulant pour la première fois la pelouse du stade. Quand on est dans les tribunes et qu'on encourage les joueurs, ce n'est pas la même sensation que quand on est sur la pelouse ! D'ici, on voit tout, et on imagine les supporters dans les gradins nous encourager, et nous féliciter quand on marque un but !"

Les jeunes stagiaires au FC Sochaux Montbéliard découvrent les coulisses du stade Bonal

Certains jeunes ont même eu droit à une photo à la salle de muscu avec Yakou Méïte, jeune joueur formé au PSG - Radio France
Certains jeunes ont même eu droit à une photo à la salle de muscu avec Yakou Méïte, jeune joueur formé au PSG © Radio France - Rebecca Gil

"Parmi les joueurs, j'en ai connu certains à cet âge-là, comme ces petits qui continuent à faire vivre la passion du football et du club"

— Robert Burchi, éducateur au FC Sochaux à l'école de foot

Les enfants ont droit à la visite des vestiaires, de la salle de soins, la salle de muscu... Ils y assistent, émerveillés, et sourient au passage des joueurs. "Vous voyez parmi ces joueurs, j'en ai connu certains à cet âge-là, comme ces petits qui continuent à faire vivre la passion du football et du club", sourit Robert Burchi, éducateur à l'école de foot, il fait partie des "anciens" du FC Sochaux Montbéliard où il est entré il y a 26 ans. "C'est une belle récompense, et c'est aussi ça qui est intéressant, voir des petits grandir, évoluer, même si aujourd'hui, ce n'est plus aussi simple de devenir professionnel", avoue-t-il. Entre la playstation, l'exigence des études supérieures, "ce n'est pas comparable, les jeunes n'ont plus la même mentalité, et sont peut-être bons en technique à Fifa, mais moins sur le terrain", explique le coach.

"Parmi les joueurs, j'en ai connu à cet âge-là" — Robert Burchi, éducateur au FC Sochaux à l'école de foot depuis 26 ans au club

Un stage ouvert à tous

Le stage d'une semaine est ouvert à tous les enfants de 7 à 12 ans, fille ou garçon, licencié ou non. Pour inscrire son enfant, un dossier est à remplir sur le site du FCSM. Coût pour une semaine en demi-pension : 300 euros. Il reste des places pour la semaine du 24 au 28 juillet, et du 31 juillet au 4 août.