Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le foot amateur tire le rideau sur les compétitions

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Comme partout en France, les footballeurs amateurs mosellans ne reprendront pas les championnats cette saison. "Il faut être réaliste" admet le directeur général du district mosellan.

La saison 2020-21 de foot amateur est définitivement stoppée
La saison 2020-21 de foot amateur est définitivement stoppée © Maxppp - Nicolas CREACH

Après les fédérations de rugby, de basket ou de handball, la Fédération Française de Football a annoncé, à son tour, l'arrêt définitif des championnats amateurs pour cette saison 2020-2021 en raison des restrictions sanitaires imposées au monde sportif par le gouvernement. 

Trois matchs seulement

"On considère que les championnats sont caduques, et qu'il n'y aura ni montées, ni descentes" détaille Emmanuel Saling, le directeur général du District Mosellan de Football. Difficile en effet de maintenir des compétitions, quand certaines équipes n'ont joué que peu de matchs de championnat depuis septembre... "Il faut être réaliste. Prenez des clubs comme Woippy ou Audun-le-Tiche : sur les 26 matchs programmés pour une saison complète, ils n'en ont disputé que trois." Même la possibilité de conclure les compétitions à l'issue d'une seule phase n'est pas tenable, sachant que les instances dirigeantes n'ont toujours aucune perspective sur un retour à la pratique normale du football. En attendant, les joueurs peuvent encore s’entraîner, mais sans contacts ni oppositions. "C'est ce qui fait un peu le sel de la compétition..."

Finances fragilisées 

Et des matchs amicaux ou des tournois de fin de saison ? La encore, joueurs et dirigeants sont suspendus aux directives gouvernementales. "Cela pourrait permettre de rentrer un peu d'argent à la buvette et de retrouver un peu de convivialité" espère Emmanuel Saling qui rappelle qu'en début de saison, chaque club a été crédité d'une aide financière de 10 euros par licence, et promet la mise oeuvre d'un nouveau plan de solidarité. Le nombre de licencié pourrait-il pâtir de cette nouvelle interruption ? Emmanuel Saling se veut optimiste : "C'est la même situation pour tous les sports, mais j'imagine que les licenciés reviendront vers les clubs." Le district de Moselle comptait cette année 40.000 joueurs et joueuses, alors que la saison dernière avait déjà été écourtée par la crise. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess