Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Footigui Game, du Mali à l'Allianz Riviera de Nice

-
Par , France Bleu Azur

France Bleu Azur vous fait découvrir un nouveau jeu qui pourrait rapidement envahir les Alpes-Maritimes : le Footigui Game. Rencontre avec Henri Nientao, créateur de ce jeu.

Henri Nientao, créateur du Footigui Game
Henri Nientao, créateur du Footigui Game © Radio France - Maxime Bacquié

Sur le parvis de l'Allianz Riviera, de nombreuses animations sont proposées par le club lors des jours de match. Stands de shoots, maquillage, scène musicale et baby foot sont dispersés tout autour du stade. Depuis peu, un petit nouveau à fait son apparition: le Footigui Game. Originaire du Mali, ce jeu de société est dédié aux fans de foot. "Quand j'étais gosse, on jouait beaucoup à ça au Mali. C'était notre jeu de société. Ça s'appelle le Tigui-Tigui. On utilisait les bouchons de bouteilles en plastiques" souligne Henri Nientao, créateur du jeu. 

Il poursuit : "C'était un jeu populaire au Mali. L'idée c'était de l'importer ici et de l'adapter au temps actuel et au lieu. C'est aussi pour ça qu'il s'appelle le Footigui Game."

Une planche de PVC et huit bonhommes 

Il s'agit en réalité d'une simple planche de PVC de un mètre de longueur et 63 cm de largueur. Les différents composants sont aussi en PVC : les buts, les pions (bonhommes à effigie d'un joueur de foot), le ballon et le tic. "Au début j'ai fait des essais avec 11 joueurs comme le vrai football, mais la planche était trop grande. En réduisant petit à petit, j'ai trouvé l'idéal : huit joueurs et un gardien dans chaque équipe. Avec ce format, la planche n'est pas trop grande et encombrante mais assez pour pouvoir jouer tranquillement" explique le jeune homme de 23 ans à l'origine du projet.  

La version "classique" du Footigui Game est en deux couleurs : vert foncé et vert clair pour accentuer les différentes tontes de la pelouse. Il est possible, via la version personnalisée, de choisir les couleurs de la pelouse, les couleurs des deux équipes et aussi d'imprimer des logos sur le bord de la planche.  

Les règles du jeu

"L'objectif c'est de marquer des buts donc en général, à 90%, ce sont les règles du football et les 10% qui restent, ce sont les règles du Footigui". Le jeu est assez simple : chaque joueur possède une équipe (huit pions et un gardien) et un "tic" qui lui permet de faire avancer ses pions lors d'une partie qui est composée de deux périodes de 15 minutes. Chacun à leur tour, les joueurs utilisent le tic (sorte de pièce en PVC qu'on pose sur le socle du pion) pour le faire avancer grâce à une légère poussée. 

La principale règle est de toujours toucher le ballon (demi sphère) avec le pion. "Il y a quelques petites règles spécifiques à ce jeu comme les fautes, les touches ou les zones de tirs mais c'est très intuitif aussi. On comprend rapidement l'essentiel", souligne Henri.  

"Rendre à la ville ce qu'elle m'a donné."

Depuis le début de la saison, lors des matchs à domicile, on retrouve le Footigui sur la parvis de l'Allianz Riviera parmi les animations proposées par le club. Il faut dire que le créateur du jeu, Henri Nientao, est fortement attaché à la ville de Nice et au Gym." J'ai aimé cette ville et ce club avant même d'y arriver. Depuis je ne regrette pas. Au contraire, j'adore la ville et le club de l'OGC Nice. Ce sont de belles valeurs et c'est pour ça que je veux travailler avec eux. L'objectif est que les Niçois s'approprient le jeu, je veux qu'ils se disent : C'est notre jeu. Si c'est le cas, j'aurais tout gagné."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu