Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le futur centre d'entraînement du PSG dans les Yvelines? Inquiétudes à Thiverval-Grignon

samedi 26 décembre 2015 à 15:14 Par Anne-Charlotte Costabadie, France Bleu Paris et France Bleu

Le château de Thiverval-Grignon (Yvelines) fait partie des sites favoris pour accueillir le futur centre d'entraînement du Paris-Saint-Germain. Mais le projet d'installation du club de football parisien ne plaît pas à tout le monde, qu'ils soient riverains ou agriculteurs.

Le futur centre d'entraînement du PSG va-t-il s'installer à Thiverval-Grignon?
Le futur centre d'entraînement du PSG va-t-il s'installer à Thiverval-Grignon? - PSG

Thiverval-Grignon, France

Cela fait quatre ans que les spéculations vont bon train pour savoir sur quel site va déménager le club de football parisien. Va-t-il rester à St Germain en Laye? Va-t-il partir s'installer à Poissy? Ou à Thiverval-Grignon, à une trentaine de kilomètres de Paris dans les Yvelines?

Le site du château de Grignon semble être le favori mais rien n'est encore signé. C'est ici que se trouve pour l’instant AgroParisTech, l'école d'ingénieur en agriculture qui doit déménager en 2019 sur le futur pôle scientifique de Saclay.

Mais laisser le château Louis XIII ainsi que 300 hectares de forêt et de champs cultivés aux mains des Qatari ne plaît pas à tout le monde... Ce projet a déjà de nombreux opposants : riverains mais aussi agriculteurs. Une pétition lancé par le doyen de l'école d'agriculture a déjà recueilli près de 5.500 signatures contre la vente du site (propriété du ministère de l'Agriculture) au Qatar.

"Il est clair que le site de Thiverval-Grignon ne nous semble absolument pas adapté, insiste Christophe Hillairet, le président de la chambre d’agriculture d’Ile-de-France.  L'emprise sur les terres agricoles représente 88 hectares, alors que sur le site de Poissy on serait autour de 44, donc à peu près la moitié. Ce secteur de la plaine de Versailles n'a pas des terres à profusion, des terres en plus déjà consommées par les agglomérations environnantes, il est temps que l'on préserve ce patrimoine."

 Des riverains également inquiets

"Faire de ce village un lieu connu cela risque d'être plus gênant qu'autre chose", s'inquiète Maxime, qui habite près de l'entrée du château. "Ça va nous changer le village complètement, des gens vont surement vouloir venir voir les entraînements, et habiter dans le coin, renchérit Marlène. Si c'était confirmé, on partirait du village ça c'est sûr." Certains ont également de nombreux souvenirs dans le parc du château. "Je viens faire du vélo, me balader dans la forêt, confie Nelly. On y va depuis des générations et maintenant j'y vais avec mes enfants."

"Je viens ici depuis tout petit , affirme Stéphane. En tant que personne qui fréquente ce parc, ça m’embêterais que ça devienne un espace privé."

Pour l’instant rien n'est signé, Poissy et St Germain sont toujours dans la course. Mais cela commence vraiment à faire long disent tous les élus… Ils espèrent avoir la réponse au début de l’année prochaine.