Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le HAC ramène un bon point d'Ajaccio au terme d'une seconde période complètement folle

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Ligue 2. J1. Le HAC a accroché le match nul, 2-2, sur la pelouse d'Ajaccio pour son premier match de la saison, ce vendredi soir. Bousculés en première période, les Havrais ont inversé la tendance dans un second acte très chaud entre les deux équipes. Kadexere a inscrit un doublé.

Tino Kadewere se débat au milieu de la défense corse. L'attaquant s'est offert un doublé.
Tino Kadewere se débat au milieu de la défense corse. L'attaquant s'est offert un doublé. © Maxppp - Jean-Pierre Belzit

Ajaccio, France

Le compteur à points est ouvert ! Le Havre a ramené un match nul, 2-2, du stade François Coty d'Ajaccio, ce vendredi soir, en ouverture du championnat.

Un début de saison à Ajaccio ne pouvait pas être un début de saison comme un autre. Ce vendredi soir, cette affiche de la première journée de Ligue 2 a offert un scénario trépidant, émaillé de quelques incidents rappelant le cruel pré-barrage d'accession de mai 2018, perdu par le HAC. 

une entame ratée

Dès la 5e minute, Bayala se jouait de la défense havraise sur la droite et déposait le cuir sur la tête de Courtet, étrangement seul face au but (1-0 5'). Le HAC, bousculé dans les duels, peinait à s'en remettre, en dépit de tentatives cadrées de Bonnet et du prometteur Ebimbe. 

Lequel s'interrogeait sur la mauvaise entame des siens : "En préparation aussi on a pris des buts en début de match. C'est sûrement dû à un manque de concentration. Il faut qu'on corrige ça."

La suite n'était guère plus reluisante pour des Havrais déjà heureux de n'être menés que d'un but. Jusqu'à la 70e minute, où Kadewere, à la suite d'une perte de balle corse, décalait Thiaré dans la surface. L'ailier était fauché par le gardien d'Ajaccio et Kadewere convertissait le penalty (1-1 71').

Début d'échauffourées sur la pelouse après les provocations de Kadewere envers le public, après son but. - Radio France
Début d'échauffourées sur la pelouse après les provocations de Kadewere envers le public, après son but. © Radio France - Esteban Pinel

Le buteur normand chambrait alors le kop insulaire, déclenchant une vive agitation en tribune et un début de bagarre générale sur la pelouse, au grand dam de son entraîneur Paul Le Guen. 

Il ne fallait pas provoquer. Il fallait rester concentré sur notre match. C'est ce que j'ai dit aux joueurs."

Dans la foulée, Kadewere, encore lui, reprenait victorieusement un centre parfait d'Ebimbe pour faire passer le HAC devant (2-1 75'). Un scénario déjà fou encore renforcé par l'égalisation de Courtet sur penatlty, consécutif à une faute de Coulibaly sur Tramoni (2-2 82').

Le latéral était même exclu peu après pour un deuxième carton jaune mais son équipe tenait bon un premier nul courageux, salué par le président Vincent Volpe : "Les joueurs ont fait preuve de beaucoup de caractère. _Nous sommes fiers d'eux_. C'est un bon résultat".

Ce premier match est globalement rassurant, au regard des interrogations sur une équipe à l'effectif jeune et incomplet, en attendant des recrues. "On a fait du jeu, on a montré de bonnes choses par séquence, mais il faut être plus constant, et rendre moins de ballons à l'adversaire", développait Paul Le Guen.

Prochain test vendredi prochain face à Niort, pour la deuxième journée d'une Ligue 2 plutôt animée dès sa première soirée.