Football DOSSIER : Ligue 2 : toute la saison 2016-2017 du HAC

Le Havre - Alimami Gory : "Même mon père, au Mali, a regardé mon match"

Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) vendredi 12 août 2016 à 8:43 Mis à jour le vendredi 12 août 2016 à 8:55

Alimami Gory, 19 ans, a effectué ses premiers pas avec les pros contre Reims, en Coupe de la Ligue
Alimami Gory, 19 ans, a effectué ses premiers pas avec les pros contre Reims, en Coupe de la Ligue © Maxppp - Emmanuel Lelaidier

Leader du championnat, le HAC se rend sur la pelouse du Gazelec Ajaccio, ce vendredi, à l'occasion de la troisième journée de Ligue 2. Les Havrais sont sur un petit nuage. Parmi eux, Alimami Gory, lancé pour la première fois chez les pros mardi dernier, en Coupe de la Ligue.

Tout sourit au HAC, en ce début de saison : deux victoires en deux matchs de championnat, aucun but encaissé et une place de leader en Ligue 2, et une qualification obtenue haut la main pour le second tout de la Coupe de la Ligue, aux dépends du Stade de Reims, fraichement relégué de Ligue 1. Les Ciel et Marine, c'est clair, seront l'un des grands favoris pour l'accession, et ils tenteront de confirmer ce statut lors d'un nouveau gros test, ce vendredi, sur la pelouse du Gazelec Ajaccio.

Le HAC, invaincu depuis le 16 avril 2016 en Ligue 2

Gare... à Alimami Gory !

Pour ce déplacement, Bob Bradley a choisi d'emmener un groupe de 17 joueurs (Bain est incertain). Parmi eux, une fois de plus, un jeune attaquant originaire du quartier de Montgaillard, au Havre : Alimami Gory. A 19 ans, le jeune homme a signé son premier contrat professionnel cet été avec son club formateur, et vient de disputer son premier match professionnel, en Coupe, face au Stade de Reims. Un match sur lequel est revenu Alimami Gory au micro de Bertrand Queneutte, et au cours duquel il a effectué une belle entrée et vécu de grandes émotions.

  - Aucun(e)
-

"Depuis tout petit, je rêvais de jouer avec le HAC en professionnel. C'est un rêve qui se réalise. Plein d'émotions. Je ne m'attendais pas à rentrer et à jouer si tôt. A la fin du match, tous les joueurs m'ont félicité, m'ont encouragé. Je ne m'y attendais pas. J'ai aussi reçu beaucoup de messages de l'extérieur. Même mon père, au Mali, a regardé le match. Cela me fait plaisir."

Alimani Gory, au micro de Bertrand Queneutte

Jérôme Mombris entend corser la tâche des havrais

Jerome Mombris (à droite), avec le Gazelec Ajaccio contre Sochaux - Maxppp
Jerome Mombris (à droite), avec le Gazelec Ajaccio contre Sochaux © Maxppp - Vincent Voegtlin

Après Reims en Coupe de la Ligue, mardi dernier, le HAC se rend de nouveau sur la pelouse d'un club tout juste relégué en Ligue 2 : le Gazelec Ajaccio. Les Ciel & Marine vont donc retrouver leur ancien coéquipier, Jérôme Mombris. Parti cet été, après quatre années passées chez les normands, le latéral gauche a hâte de jouer contre son ancien club. Il s'est confié au micro de Bertrand Queneutte.

  - Aucun(e)
-

 "Je suis très content. C'est la première chose que j'ai regardé quand le calendrier est sorti. Il va falloir vite faire tomber le leader. C'est quelque chose d'excitant. Je vais briefer certains collègues sur certains joueurs. Une fois sur le terrain, il n'y aura plus d'amis. S'il faut en envoyer un par dessus la rembarde, je le ferai sans hésiter (rires)."

Jérôme Mombris, avec Bertrand Queneutte

Les conditions de son départ, sa nouvelle vie en Corse, ses ambitions... interview complète de Jérôme Mombris à retrouver à la mi-temps de Gazelec Ajaccio - Le Havre, ce vendredi soir, à 20h45. Le défenseur sera l'HACTEUR de la semaine.

Bob Bradley "on the bench"

Bob Bradley, entraîneur du Havre, est souvent debout devant son banc - Maxppp
Bob Bradley, entraîneur du Havre, est souvent debout devant son banc © Maxppp - Emmanuel Lelaidier

Alors que Bob Bradley va bientôt fêter son premier anniversaire sur le banc du HAC, la Ligue 2 mais également les havrais et les havraises continuent de découvrir l'entraîneur américain. France Bleu Normandie se pose aujourd'hui cette question : quel entraîneur est-il sur un banc ? Comment se comporte-t-il ? Anxieux, calme, excité ou agressif ? Dans quelle catégorie le ranger ? Réponse avec Bertrand Queneutte:

Quel entraîneur est Bradley sur le banc ? Réponse avec Bertrand Queneutte

Les 17  havrais retenus : Farnolle, Thuram - Chebake, Fortes, Cambon, Moukoudi, Bain, Mendy - Ayasse, Fontaine, Ferhat, Bonnet, Lekhal - Gimbert, Duhamel, Dembélé, Gory.

Gazelec Ajaccio - Le Havre : Match à suivre en direct et en intégralité à parti de 19H45 sur France Bleu Normandie, avec Bertrand Queneutte. Coup d'envoi à 20H.