Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Ligue 2 : résultats, classement, direct et calendrier

Le Havre cale face à Niort pour sa première de la saison dans son stade Océane.

Au stade Océane, les footballeurs havrais ont manqué le coche face à Niort lors de la 2e journée de Ligue 2, ce vendredi. En concédant le nul 1-1, ils laissent filer deux nouveaux points et ternissent quelque peu les retrouvailles avec leur public, malgré le troisième but de Kadewere.

Le défenseur havrais Fernand Mayembo tente de redresser un ballon dans la surface niortaise. Hélas sans danger pour le gardien.
Le défenseur havrais Fernand Mayembo tente de redresser un ballon dans la surface niortaise. Hélas sans danger pour le gardien. © Maxppp - Emmanuel Lelaidier

Le Havre, France

C'était soir de retrouvailles entre le HAC et son public ce vendredi, mais la fête a été ternie par un triste match nul, 1-1, concédé face à Niort dans l'ambiance estivale du stade Océane, pour le compte de la deuxième journée de Ligue 2. 

Après un premier partage des points -encourageant celui là- à Ajaccio en ouverture, les footballeurs havrais ont déçu pour leur première à domicile. Après 10 premières minutes prometteuses, où le duo Kadewere - Thiaré laissait entrevoir une fulgurante complicité, les Ciel et Marine ont baissé de pied, laissant leur adversaire prendre confiance.

La sanction est tombée à la 23e minute, quand Jacob, meilleur joueur sur le terrain, a fusillé Gorgelin en profitant d'une habile combinaison sur coup franc... et de la naïveté de la défense locale (0-1 23'). 

Comme en Corse, les Havrais ont réagi en seconde période, et l'inévitable Kadewere a confirmé son statut de "Monsieur 100 %" en égalisant à l'heure de jeu, son troisième but en deux match, lui qui est l'unique buteur de son équipe pour le moment. 

Remotivés, les hommes de Paul Le Guen ont tenté de mettre le feu, mais le soufflé est vite retombé, faisant dire à l'entraîneur niortais Pascal Plancque : "On nourrit quelques regrets sur la fin de match car on aurait pu mieux négocier des situations de contre pour gagner le match."

Son homologue havrais préférait retenir le positif :

J'ai bien aimé certaines attitudes. On a su revenir au score, même si cela ne suffit pas à notre bonheur. On va travailler dur pour nous améliorer. Je ne suis pas abattu."

Parmi les bonnes prestations de la soirée, on relèvera celle du jeune Woyo Coulibaly, néo-pro, et aligné dans un poste inhabituel de latéral gauche. "Le match s'est plutôt bien passé pour moi. J'ai joué sans pression, mais je suis déçu qu'on n'ait pas pu gagner le match. On voulait vraiment commencer par une victoire chez nous. Il faut vite se concentrer sur le prochain match."

De retour comme titulaire, Pape Gueye est progressivement monté en puissance au milieu en dépit de plusieurs imprécisions. Thiaré et Kadewere n'ont eux jamais cessé de se démener sur le font de l'attaque. Notons, enfin, l'entrée d'Hervé Bazile, tout proche d'offrir la victoire aux siens d'une belle frappe lointaine dans les dernières minutes. 

Gare aux premiers gros tests en déplacement pour le HAC

Mais cela ne doit pas masquer les lacunes collectives d'une équipe qui peine dans la construction, manque de justesse, et laisse trop souvent l'adversaire développer de longs temps de possession, parfois ponctués d'une offensive. S'il veut s'accrocher à ses ambitions, le HAC va devoir élever son niveau, en interne, et par des renforts extérieurs que l'ont n'en finit plus d'attendre. 

Le gardien havrais Mathieu Gorgelin ne dramatise pas : "On a eu pas mal de situations pour marquer ce deuxième but. On a des regrets. Défensivement, on s'améliore. On doit continuer à travailler pour ne plus se faire surprendre et être plus efficace. Nous n'avons joué que deux matchs. On va bosser et ça va le faire."

La suite du programme s'annonce ardu, avec des voyages à Troyes vendredi prochain, puis à Lens, entrecoupés d'un déplacement à Clermont en coupe de la Ligue.