Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Le journal des Bleus : la France n'aime pas l'Uruguay, la compo probable, un arbitre polémique, Cavani s'est entraîné

jeudi 5 juillet 2018 à 16:59 - Mis à jour le jeudi 5 juillet 2018 à 19:14 Par Léo Sanmarty, France Bleu

Chaque jour France Bleu relate le quotidien de l'équipe de France, avant et pendant le Mondial en Russie. J-1 avant le quart de finale contre l'Uruguay, un pays contre qui la France n'aime pas jouer, la composition d'équipe probable, un arbitre qui fait (déjà) polémique et Cavani qui s'est entraîné.

Kylian Mbappé
Kylian Mbappé © AFP - YURI CORTEZ

J-1 avant le quart de finale que tout les fans de football attendent avec impatience, la France contre l'Uruguay ce vendredi (16h). Un adversaire qui n'a jamais réussi aux Bleus, la composition d'équipe probable face à la Celeste avec une nouvelle disposition au milieu de terrain pour l'équipe de France, un arbitre argentin qui fait polémique avant la rencontre et Edinson Cavani, qui s'est belssé contre le Portugal samedi, a foulé la pelouse ce jeudi. 

L'histoire d'amour entre la France et l'Uruguay 

L'Uruguay est l'un des adversaires qui a donné, dans son histoire, le plus de fil à retordre à l'équipe de France. En effet, sur cinq matches disputés face à la Celeste, la France n'en a remporté aucun et n'a pas marqué un seul but à la sélection uruguayenne (qui n'a inscrit qu'un seul but au total de son côté).

La France et l'Uruguay se sont affrontés à trois reprises en Coupe du monde, en phase de groupes. Et à chaque fois, les Bleus ont été impuissants. Ils se sont inclinés en 1966 à Londres (1-2), et ont fait 0-0 en 2002 à Busan (Corée du Sud) comme en 2010 en Afrique du Sud. Triste bilan. 

Pire encore, la chance légendaire de Didier Deschamps n'a pas été suffisante, puisque à la tête de l'équipe de France il a tout connu face à l'Uruguay, sauf la victoire (un nul et une défaite). Peut-être la première victoire ce vendredi ? 

France - Uruguay 2002 - AFP
France - Uruguay 2002 © AFP - GREG WOOD

La composition d'équipe probable avec Tolisso 

C'était la mauvaise nouvelle du match face à l'Argentine de samedi dernier, remporté par la France (4-3) : Blaise Matuidi a été suspendu. le jeune milieu de terrain du Bayern Munich, Corentin Tolisso pourrait le remplacer, mais il n'est pas le seul. 

Le joueur de l'Olympique Lyonnais, Nabil Fekir peut également prétendre à la titularisation. Créatif, facile dans les petits espaces, Fekir peut apporter au collectif face à l'Uruguay. L’option Thomas Lemar paraît quant à elle la plus naturelle. Mais le joueur de l'Atlético de Madrid a sûrement grillé ses chances après sa performance en demi-teinte face au Danemark en match de poule. 

Hormis Blaise Matuidi, le onze de départ qui a joué face à l'Argentine devrait être reconduit. 

Corentin Tolisso - AFP
Corentin Tolisso © AFP - FRANCK FIFE

Un arbitre qui fait peur aux supporters des Bleus 

En quart de finale face à l'Uruguay, c'est l'Argentin Nestor Pitana qui va arbitrer la rencontre. Un choix qui peut sembler curieux alors que la France vient d'éliminer du Mondial son pays natal. Nestor Pitana avait arbitré le quart de finale des Bleus lors de la précédente Coupe du Monde (défaite 1-0 face à l'Allemagne) 

Pour prouver que les années ne se ressemblent et ne se suivent pas, les Bleus devront faire avec pour passer en demi-finale. 

Nestor Pitana  - AFP
Nestor Pitana © AFP - GOKHAN BALCI

Edinson Cavani s'est entraîné ce jeudi 

L'attaquant uruguayen Edinson Cavani, très incertain pour le quart de finale du Mondial 2018 contre l'équipe de France vendredi à Nijni Novgorod, s'est entraîné ce jeudi, à part de ses coéquipiers, et pour la première fois depuis sa blessure contre le Portugal samedi dernier.

Le buteur dur au mal, victime d'un oedème au mollet gauche, a fait son apparition parmi les derniers sur le terrain d'entraînement du camp de base de sa sélection, lors du quart d'heure ouvert à la presse. Il a enchaîné les allers-retours en marchant puis trottinant, sans boiter mais sans non plus courir à haute intensité, dans un coin du terrain pendant que ses coéquipiers s'entraînaient sur l'autre moitié de la pelouse. 

Cavani, 31 ans, est sorti au cours du huitième de finale contre le Portugal samedi après avoir marqué un doublé (2-1). C'est l'attaquant de Gérone Cristhian Stuani qui est pressenti pour le remplacer en cas de forfait.

Edinson Cavani s'est entraîné ce jeudi - AFP
Edinson Cavani s'est entraîné ce jeudi © AFP - MARTIN BERNETTI