Football

Le Limoges Football Club face aux Herbiers pour une place en 32e de finale de la Coupe de France

Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin vendredi 2 décembre 2016 à 10:53

L’entraîneur du LFC, Dragan Cvetkovic, compte sur l'appui du public face aux Herbiers
L’entraîneur du LFC, Dragan Cvetkovic, compte sur l'appui du public face aux Herbiers © Radio France - Jérôme Ostermann

Le Limoges Football Club reçoit l'équipe des Herbiers vendredi soir au stade Saint Lazare. Un match du 8e tour de la Coupe de France, le dernier avant les 32e et l'entrée en lice des clubs de Ligue 1. L'occasion pour le club limougeaud, de séduire un peu plus les fans de foot de la région.

Le Limoges Football Club veut faire plaisir à son public ce vendredi soir face aux Herbiers. Un match du 8e tour de la coupe de France. Le dernier avant l'entrée en lice des clubs de Ligue 1. Ce ne sera pas facile pour les pensionnaires de CFA2, la 5e division, face à cette formation de national, invaincue depuis le 20 septembre et qui a éliminé Orléans, une équipe de Ligue 2 au tour précédent. Mais le LFC veut séduire le public limougeaud.

Le fidéliser aussi comme nous le confie l’entraîneur Dragan Cvetkovitch :"J'espère que l'on va marquer le coup et donner envie au public de revenir. Pour tous les gens qui travaillent pour développer le club et le construire, la coupe de France sert de support. Il peut y avoir un gain en terme de crédibilité sportive et au niveau économique. Cette compétition a un impact indéniable. C'est une vitrine que l'on se doit de savoir utiliser." Pour séduire le public de Limoges, l'idéal serait de passer encore au moins un tour en espérant se frotter à une formation de Ligue 1 comme la saison dernière face à l'Olympique Lyonnais.

On se doit d'être à la hauteur et on le sera !

Mais d'abord, il faut passer l'obstacle que représente les Herbiers, une solide formation du championnat National, l'équivalent de la 3e division. Tout sauf une partie de plaisir selon l’entraîneur du LFC :"Cette équipe n'a pas perdu depuis le 20 septembre. Au tour précédent, ils ont éliminé Orléans, une équipe de Ligue 2. Ça résume le potentiel de l’adversaire. C'est une équipe en pleine dynamique, avec beaucoup de vitesse et de spontanéité. Il y a des joueurs techniques, du gabarit, un bon gardien. Mais nous, on veut exister, et cela passe par ce genre de match et de compétition. J'espère que le stade sera plein. Nous, on se doit d'être à la hauteur et on le sera."

Coup d'envoi de ce match à 20h00 au stade Saint Lazare.

Partager sur :