Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2021-2022 de Lille en Ligue 1

Le LOSC craque sur le quart d'heure armoricain

-
Par , France Bleu Nord

Pour leur premier match de la saison, Lillois et Rennais se sont séparés sur un résultat nul (1-1). Les Nordistes ont été plus habiles durant une bonne heure avant d'être à deux doigts de tout perdre lors d'un dernier quart d'heure terrible de la part des Bretons.

La faute du défenseur Lillois Reinildo sur l'attaquant Rennais Raphinha, qui lui a valu un carton rouge, a été un des tournants du match. (Photo archives)
La faute du défenseur Lillois Reinildo sur l'attaquant Rennais Raphinha, qui lui a valu un carton rouge, a été un des tournants du match. (Photo archives) © Maxppp - Thomas Brégardis

Dans une rencontre longtemps fermée à double tour, les footballeurs lillois ont été les premiers à trouver la faille sur un but de Jonathan Bamba (1-0, 40e). Il faut dire que le solide bloc rennais et sa belle organisation venait d’être sévèrement secoué par l’expulsion du latéral droit Sacha Boey, pour un pied très haut sur le visage de Reinildo (35e). Malheureusement pour le LOSC, le défenseur lillois s’illustrait à son tour quelques minutes plus tard par un vilain tacle sur l’attaquant breton Raphinha et écopait lui aussi d’un carton rouge (43e). 

A dix contre dix, la seconde période était beaucoup plus ouverte. Mais petit à petit, les hommes de Christophe Galtier perdaient le fil du match au fur et à mesure où la possession de balle leur échappait. L’entrée en jeu de trois Rennais, Del Castillo, Tait et surtout le jeune prodige Camavinga  constituait un petit tournant dans cette rencontre. L’égalisation de la tête du défenseur central Da Silva était la conséquence logique d’une baisse de régime manifeste des Lillois (1-1, 73e). 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les locaux auraient même pu être sévèrement punis sur une reprise de Terrier, suite à un centre de Maouassa à quelques minutes du terme (83e). Les deux prétendants au podium se sont finalement quittés sur un résultat nul qui satisfaisait les deux entraîneurs. « J’ai bien aimé notre première période », expliquait Christophe Galtier. « La suite a surtout démontré que nous devons encore travailler notre animation offensive ».  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

  • Christophe Galtier a démenti tout contact avec l’ex-gardien numéro 1 de l’AS Saint-Etienne, Stéphane Ruffier
  • Prochain match pour le LOSC, un déplacement à Reims, dimanche 30 août à 13h
Choix de la station

À venir dansDanssecondess