Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le Mans FC en redressement judiciaire : La balle est dans le camp de la DNCG selon Jean Claude Boulard

mardi 27 août 2013 à 19:11 France Bleu Maine

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour le Mans FC. Lundi le tribunal administratif de Nantes a décidé de suspendre la décision de la DNCG de rétrograder le club sarthois en CFA. Une bonne nouvelle pour les Manceaux mais une joie de courte durée car hier matin, nouveau coup de théâtre. Le tribunal de commerce du Mans a annoncé la mise en redressement judiciaire du club sarthois.

Jean-Claude Boulard
Jean-Claude Boulard © VIlle du Mans

 

Le tribunal a donné raison à l'URSAFF qui a saisi la justice le 8 juillet dernier. L'organisme social est l'un des nombreux créanciers du Mans FC. Il réclame au club sarthois 213 000 euros de cotisations impayées. Le tribunal a repoussé 2 fois sa décision afin de donner le temps au Mans FC d'honorer ses dettes, en vain. La justice constate donc la cessation de paiement du club d'Henri Legarda et place Le mans FC en redressement judiciaire.Cette décision pourrait bien sonner le glas de la structure professionnelle du Mans FC, même si à premiere vue, ce placement en redressement judiciaire n'est pas forcément une mauvaise nouvelle. Yann Lastennet.  BOBLCT Boulard BOB + CLIP L'article 103 du réglement de la ligue de football professionnel est trè sclair. En cas de redressement judiciaire, un club est automatiquement rétrogradé dans la division inférieure à celle où il devait évoluer. Resultat, Le Mans FC (relégué en National) ne pourrait repartir au mieux qu'en CFA. Du coup, quelque soit la décision de la DNCG qui doit rééxaminer le cas du club sarthois dans les 15 jours, Le mans FC devrait perdre son statut pro... son centre de formation... et donc déposer le bilan. A moins que les instances dirigeantes du football soit clémentes avec le club sarthoise et laisse le club repartir en National. Pour Jean Claude Boulard, le maire du Mans, la balle est désormais dans le camp de la DNCGLe tribunal a donné raison à l'URSSAF qui a saisi la justice le 8 juillet dernier. L'organisme social est l'un des nombreux créanciers du Mans FC. Il réclame au club sarthois 213 000 euros de cotisations impayées. Le tribunal a repoussé 2 fois sa décision afin de donner le temps au Mans FC d'honorer ses dettes, en vain. La justice constate donc la cessation de paiement du club d'Henri Legarda et place Le mans FC en redressement judiciaire. Cette décision pourrait bien sonner le glas de la structure professionnelle du Mans FC.  L'article 103 du réglement de la ligue de football professionnel est très clair. En cas de redressement judiciaire, un club est automatiquement rétrogradé dans la division inférieure à celle où il devait évoluer. Resultat, Le Mans FC (relégué en National) ne pourrait repartir au mieux qu'en CFA. Du coup, quelque soit la décision de la DNCG qui doit rééxaminer le cas du club sarthois dans les 15 jours, Le mans FC devrait perdre son statut pro, son centre de formation et donc déposer le bilan. A moins que les instances dirigeantes du football soient clémentes avec le club sarthois et le laisse repartir en National. Pour Jean Claude Boulard, le maire du Mans, la balle est désormais dans le camp de la DNCG. Dans un communiqué, Le Mans FC prend acte de la décision du tribunal de commerce qui permet selon lui de poursuivre l'activité du club. Les dirigeants attendent maintenant le nouveau passage devant la DNCG.

 

 

foot boulard

Par :