Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Mans FC en Ligue 2

Le Mans FC : Stéphane Diarra suivi par des clubs britanniques

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Auteur d'un bon début de saison en Ligue 2, le jeune ailier de 20 ans susciterait l'intérêt de deux équipes de Premier League anglaise et d'un grand club écossais.

Stéphane Diarra lors du match Le Mans FC-Sochaux le 30 septembre 2019
Stéphane Diarra lors du match Le Mans FC-Sochaux le 30 septembre 2019 © Radio France - Alexandre Chassignon

Ses dribbles et ses capacités de percussions, à tout juste 20 ans, semblent attirer l'attention... D'après les informations du site spécialisé Goal, l'ailier manceau Stéphane Diarra serait dans le viseur de plusieurs clubs britanniques. Deux équipes de Premier League anglaise (Newcastle, Leicester)auraient même dépêché des observateurs afin de superviser le numéro 25 du Mans FC. Le Celtic FC de Glasgow, leader du championnat d'Ecosse, suivrait également sa progression.

Arrivé à Rennes en juillet 2016 après le dépôt de bilan d’Évian Thonon Gaillard, où il avait signé son premier contrat professionnel, Stéphane Diarra a intégré Le Mans FC l'année dernière, sous forme de prêt avec option d'achat. Après une bonne saison en National, le club manceau avait décidé de lever l'option pour une somme estimée selon Transfertmarkt à 500 000 €.

Auteur d'un bon début de saison en Ligue 2 (trois buts et deux passes décisives toutes compétitions confondues), le franco-ivoirien pourrait donc à l'avenir faire l'objet d'une offre venue d'outre-manche. Dès le mercato hivernal ? D’après Le Télégramme, le Stade rennais touchera 50 % de la plus-value sur une éventuelle revente du joueur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess