Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le marseillais Bouna Sarr reconnaît fumer la chicha en "petit plaisir occasionnel"

mardi 28 novembre 2017 à 16:05 Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse

C'est une pratique "à la mode" chez les footballeurs professionnels. Pas un interdit, mais un petit plaisir "peut-être coupable". Et Bouna Sarr reconnaît céder parfois à la tentation

Bouna Sarr, aujourd'hui sous les couleurs de l'OM
Bouna Sarr, aujourd'hui sous les couleurs de l'OM © Radio France - Tony Selliez

Marseille, France

Récemment, les affaires des joueurs parisiens Serge Aurier et L. Kurzawa ont rappelé combien la chicha est de plus en plus prisée par les footballeurs professionnels. Mais ce phénomène semble bien toucher une grande partie des clubs français.

Et le marseillais Bouna Sarr vient à son tour de reconnaître être un usager "occasionnel"

"C'est occasionnellement un petit plaisir. Je ne m'en cache pas. Come certaines personnes peuvent avoir des péchés mignons pour les gâteaux, les bonbons ou autre. Je ne pense pas être un gros consommateur, loin de là. Et ça ne joue pas sur mes performances athlétiques: je n'ai aucun mal à courir sur le terrain, à répéter les efforts… " Bouna Sarr

Bouna Sarr et sa pratique de la chicha

Et le club marseillais, comment gère-t-il ?

""Si c'est un sujet capable de les faire réfléchir sur leur travail invisible… Nous, on met les meilleures chances de notre côté pour les préparer au mieux, dans tous les domaines. C'est pour ça qu'on a pris une diététicienne, un cuisinier(..) Après, quand ils sont chez eux, ce sont de grands garçons. Moi, je n'ai rien à leur interdire. Et puis généralement, transgresser l'interdit, c'est plutôt kiffant. Ce qu'il faut, c'est expliquer ce qui est bon et ce qui ne l'est pas. Une carrière ne dure pas longtemps, qu'ils en profitent un maximum ! C'est un ancien footeux qui le dit" Rudi Garcia