Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le MHSC espère toujours recruter Dominik Livakovic, mais explore d'autres pistes

-
Par , France Bleu Hérault

Le MHSC espère toujours recruter le gardien du Dinamo Zagreb, Dominik Livakovic, dont il a fait sa priorité. Seulement, puisque le transfert peine à se concrétiser, les dirigeants héraultais explorent d'autres pistes et lancent une sorte d'ultimatum.

Le président Laurent Nicollin a plusieurs gardiens en tête, pour remplacer Benjamin Lecomte
Le président Laurent Nicollin a plusieurs gardiens en tête, pour remplacer Benjamin Lecomte © Maxppp - Fotor avec Maxppp

Montpellier - France

A une semaine de la reprise de la Ligue 1, Montpellier n'a toujours pas de gardien pour le poste de numéro un. Depuis des semaines, le club a fait de l'international croate Dominik Livakovic sa priorité, pour remplacer l'international français Benjamin Lecomte, parti à Monaco. Problème : le Dynamo Zagreb tarde à laisser filer son dernier rempart, et ne souhaite pas le faire tant que le club est toujours en course pour la Ligue des Champions, et tant que son numéro deux n'est pas totalement remis d'une blessure.  

Ainsi, si les deux clubs sont d'accord sur le montant du transfert (autour de neuf millions d'euros), il semble que la patience des Héraultais atteignent ses limites. Le président Nicollin a mis la pression, ces dernières heures, sur ses homologues croates, n'hésitant pas à faire savoir qu'il pourrait laisser tomber le dossier et en ouvrir d'autres, et qu'il n'attendrait pas la fin du mois. Réalité ou intox ? L'avenir le dira. Toujours est-il que le MHSC continue de regarder avec attention d'autres noms. 

Plusieurs gardiens ciblés à l'étranger 

A l'étranger, le MHSC s'est renseigné sur plusieurs joueurs, ces derniers jours et ces dernières semaines. Parmi eux, Rémy Riou (31 ans), à qui il ne reste qu'un de contrat avec Charleroi, en Belgique, et qui n'a pas encore validé les deux années en option qui lui sont promises.

Pour le moment et selon nos informations, les dirigeants pailladins n'ont cependant pris contact ni avec le club ni avec le joueur, de manière directe. 

Mais il n'est pas impossible qu'ils le fassent. D'abord, parce qu'il s'agit d'une solution peu coûteuse (voire pas du tout) dans la mesure où Charleroi pourrait le laisser partir gratuitement. Ensuite, parce qu'il s'agit là d'un gardien d'expérience, qui totalise plus de 200 matchs en Ligue 1 (Lorient, Auxerre, Nantes) et qui était capitaine à Nantes, quand Michel Der Zakarian était sur le banc. 

En France, les noms de Baptiste Reynet et Brice Samba ont aussi été cochés avant le départ de Benjamin Lecomte. La piste menant au Toulousain apparaît cependant très, voire trop onéreuse. Quant au second, il est aussi sur les tablettes de plusieurs clubs français et étrangers, sachant qu'en Ligue 1, Rennes est également à la recherche d'un portier. 

Choix de la station

France Bleu