Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Montpellier Handball veut sa Halle des Sports avant les Jeux Olympiques de 2024

-
Par , France Bleu Hérault

Alors que le MHB vient de reprendre le chemin de l’entraînement, lundi dernier, la direction a fixé le cap pour les mois et les années à venir. Malgré la crise liée au Covid-19, l'objectif est de rester un acteur majeur du handball, notamment avec la naissance d’un nouvel outil.

Le MHB a repris le chemin du Palais des Sports René Bougnols, ce lundi 29 juin 2020
Le MHB a repris le chemin du Palais des Sports René Bougnols, ce lundi 29 juin 2020 © Radio France - Bertrand Queneutte

Pour grandir, le MHB est convaincu qu'il ne peut ni continuer de se produire à René-Bougnol (3.000 places), ni se permettre de miser sur l’Arena (10.000 places). La première enceinte est trop petite, vétuste et ne permet pas le développement d’activités autour de l'édifice. La seconde est trop mal située, surdimensionnée, trop coûteuse et présente une grosse contrainte : le télescopage avec d’autres événements dans l’agenda, selon Patrice Canayer. 

Explications - Bertrand Queneutte, avec Julien Deljarry et Patrice Canayer

Ainsi, l’objectif, avec ce projet de Halle des sports, est d’abord de faire grandir la capacité d’accueil, des supporters comme des VIP,dans des proportions raisonnables, "entre 5.5000 et 6.000 personnes", car le manager rappelle que "la crise du Covid l’a encore montré, toute notre économie se fait sur les jours de matchs, on a très peu de droits audiovisuels, c'est une réalité incontournable"

Seulement, pour attirer le plus de monde possible, l’idée est aussi de l’implanter dans un lieu de vie, le plus spacieux et accessible possible, avec la présence de commerces, de restaurants et d’activités qui vont au-delà du handball. 

Enfin, la volonté du club est que cette nouvelle salle soit fin prête pour 2024, année durant laquelle la France doit accueillir les Jeux Olympiques. Le président Julien Deljarry comme le manager Patrice Canayer, n’imaginent pas que l’un des plus importants clubs de handball en Europe ne puisse pas recevoir des matchs dans des conditions optimales et que Montpellier ne puisse pas offrir une jolie vitrine aux yeux du monde entier. 

« Ca devient urgent », dit Patrice Canayer

Pour l’heure, un projet est bouclé et doit arriver entre les mains du nouveau maire de Montpellier. Il présente différents schémas, pour le montage financier : "Du tout public au tout privé", explique Julien Deljarry. 

L’idéal se situe sans doute à mi-chemin, et l’option souhaitée par le club est de pouvoir gérer l'enceinte, dont il ne serait pas propriétaire. 

S’ils ont chacun remercié l’ancien maire Philippe Saurel pour le soutien sans faille apporté ces dernières années au MHB, les deux hommes forts du Montpellier Handball ont tous les deux fait part de leur envie et de leur confiance à l’idée de collaborer avec Michaël Delafosse : « On saura travailler ensemble pour le développement national et international du club (…) Michaël Delafosse est profondément attaché au MHB, il en est un supporter, et aux associations ». Les différents acteurs doivent désormais discuter et trouver des terrains d’entente, afin de faire avancer le projet. 

Patrice Canayer : une nouvelle enceinte pour l'image et la survie du MHB au plus haut niveau

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu