Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

MHSC : les supporters et les ultras méritent aussi d'être applaudis

-
Par , France Bleu Hérault

Depuis le début de la pandémie de Covid-19 et la crise engendrée, y compris dans le football, les supporters de la Paillade, notamment les ultras, multiplient les jolis gestes. Solidaires envers le personnel soignant, ils le sont aussi vis à vis de leur club de cœur.

Les ultras du MHSC font encore preuve d'une grande solidarité
Les ultras du MHSC font encore preuve d'une grande solidarité © Getty - Tim Clayton

À tort, les autorités et le grand public ont parfois tendance à les mettre tous dans le même panier, mais pour une fois, c'est justifié. En effet, à Montpellier comme dans plusieurs clubs en France, les supporters ne font qu'un, en matière de solidarité. Quand il s'agit d'aider, ceux du MHSC, à commencer par les ultras, sont en première ligne depuis le début de la pandémie : cagnotte en ligne, banderoles à l'hôpital, ou encore dons de nourritures aux soignants. Et comme si cela ne suffisait pas, c'est désormais au remboursement de leur abonnement que beaucoup d'entre eux renoncent. 

Alors que la saison 2019/2020 a été amputée, les quelques 8.000 abonnés du stade de la Mosson se sont vus privés de cinq matchs, dont la réception de l'OM. Ainsi, le club a proposé un avoir valable 18 mois ou bien un remboursement. Seulement, de nombreux supporters n'ont pas l'intention de réclamer quoi que ce soit aux dirigeants du MHSC, frappé de plein fouet par la crise

Deux options 

Deux directions ont donc été prises par les différentes associations, qui regroupent près d'un millier de fans. D'un côté, celle de l'Armata Ultras et de ses 79 membres qui ont opté pour l'une des options proposées par le club et qui appelle tout ceux qui le souhaitent à faire de même : reverser l'avoir au fonds de dotation du Montpellier Hérault "Espoir Orange et Rêve Bleu", qui œuvre dans de nombreux domaines comme la santé ou l'environnement. 

De l'autre, celle de Paillade 1974, des Ultras de la Butte et du Club Central des Supporters, qui appellent les supporters à ne rien réclamer, "ni remboursement ni avoir". 

Bien sûr, tous indiquent qu'ils ne s'agit pas d'une obligation et comprennent que certains ne puissent pas se le permettre, en fonction de la situation financière et du niveau de revenu de chacun. L'Armata Ultras rappelle, cependant, que le club est un de ceux "qui pratiquent les tarifs les moins chers de l'élite en ce qui concerne les abonnements". 

De son côté, "Bouba" de l'association Paillade 1974 estime que "les supporters doivent bien cela au club" qui les soutient sans cesse, "y compris quand il se voit infligé des amendes ou des huis-clos" par la commission de discipline de la LFP. Ce fut d'ailleurs le cas à cinq reprises, cette saison. 

Le communiqué de Paillade 1974, les ultras de la Butte et le Club Central
Le communiqué de Paillade 1974, les ultras de la Butte et le Club Central - Paillade 1974
Le communiqué de l'Armata Ultras
Le communiqué de l'Armata Ultras - Armata Ultras
Choix de la station

À venir dansDanssecondess