Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le président du FC Sète ne décolère pas contre l'arbitrage après la défaite face à Quevilly

-
Par , France Bleu Hérault

Alors qu'il reçoit le Sporting Club de Bastia, ce samedi (19h) à l'occasion de la 23e journée de National, le FC Sète exprime son ras le bol face à certaines décisions arbitrales, cette saison.

Le FC Sète s'était incliné 1-0 en Corse, au match aller
Le FC Sète s'était incliné 1-0 en Corse, au match aller © Maxppp - Xavier Grimaldi

La dernière défaite du FC Sète contre Quevilly (0-1), en National, a remis le feu aux poudres du côté du FC Sète. Celui sifflé contre les hommes de Nicolas Guibal mardi dernier porte à trois le nombre de pénalties infligés aux Héraultais sur la double confrontation, contre le club normand : "Trois péno dont deux très litigieux, c'est trop", lâche Jean-François Gambetti. 

Le président du club ne décolère pas et s'estime lésé, "surtout après avoir revu les images", ajoute-t-il. De son côté, l'entraîneur Nicolas Guibal regrette lui aussi la décision : "J'en veux à l'arbitre, qui est tombé dans le panneau des joueurs de Quevilly, qui ne faisaient que pleurer (...) Après, les arbitres font partie intégrante du jeu, et ça ne nous a pas réussi.

Jean-François Gambetti espère une chose : "Que les grosses équipes du championnat ne sont pas favorisées par rapport aux plus petites ou aux promus, comme nous". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess