Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le président du Stade Brestois règle ses comptes sur l’affaire du nombre de montées en Ligue 1

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Yvon Kermarec est en colère contre la Ligue de football qui réduit le nombre de montée en Ligue 1 à deux par saison, contre trois jusqu’à présent. Avec les autres présidents de Ligue 2, il saisit la justice et annonce qu’il boycottera le tirage au sort de la Coupe de la Ligue. Au passage, le Président des Ty Zefs règle ses comptes avec le Gazelec d’Ajaccio, le Sco d’Angers et St-Etienne.

yvon kermarec
yvon kermarec © MaxPPP

Qu’est ce qui est ressortit de cette réunion téléphonique que vous avez eu avec tous les présidents de Ligue 2 ? 

Il y a un avis unanime qui est de ne pas se laisser flouer par une décision on ne peut plus honteuse de la part de la Ligue de football et de son conseil d’administration. Nous avons décidé deux choses : une délégation de cinq présidents de Ligue 2 va être reçus par le président de la Fédération Noel Le Graët, pour débattre de cette décision. Nous avons aussi décidé de faire un référé et de prendre un cabinet d’avocats pour contester en justice cette décision qui est complètement anormale.

 Vous accusez les clubs de ligue 1 de faire de l’entre-soi ?

Aujourd’hui ce qui est surprenant c’est que des clubs ont changé de position du fait de leur récente accession. Le club d’Angers, dont le président représentait la Ligue 2, nous avait donné son assurance de rester uni avec nous. Mais du fait de sa montée, il a changé d’avis. Je pense qu’il en subira aussi les affres.

Vous envisagez aussi de boycotter le tirage au sort de la coupe de la ligue ?

Oui, c’est symbolique. C’est aussi pour montrer notre désaccord puisque c’est une coupe qui a été faite à l’initiative du président de la Ligue. C’est pour montrer que nous ne nous laisserons pas faire, et nous utiliserons tous les moyens possibles et imaginables pour le faire revenir à la raison sur cette décision qui est honteuse. 

On est en train de vouloir détruire ce qu’il y a de bien dans le sport

On est en train de vouloir détruire ce qu’il y a de bien dans le sport, que les sans-grades puissent atteindre le plus haut niveau. Tout ça pour quelques clubs de Ligue 1, puisque je pense que les autres se sont fait manipuler. Si le Gazelec n’était pas monté cette année, il ferait front avec nous. On se trouve dans une position qui est surprenante et un peu méprisable.

Pour vous cette décision va empêcher les clubs de Ligue 2 de se développer, en compliquant leurs chances de montée ?

Oui, dans chaque club professionnel aujourd’hui, il y a des actionnaires qui ont investi beaucoup d’argent. Ce manque d’attrait, ce manque de possibilité de monter, prive de possibilités financières. On divise les chances de monter par trois, tout en ayant une possibilité supplémentaire de descendre en National. Ca enlève des possibilités et ça on ne peut pas le laisser passer. Cela cache des ambitions plus sournoises, de venir vers une Ligue fermée. Une Ligue 1 à 18 clubs qui veulent quelques millions supplémentaires. Mais ce ne sont pas les quelques millions qui vont leur permettre de rivaliser avec le football anglais. Alors que quand on regarde les droits télé en Angleterre, c’est un fossé qui nous sépare.

"Le président de St-Etienne a oublié qu'il a fait une dizaine d'année en Ligue 2"

Ce ne sont pas quelques millions qui vont changer la vie de clubs comme Lyon ou St-Etienne. D’ailleurs le président de St-Etienne, qui est intervenu à plusieurs reprises, a oublié qu’il avait fait une dizaine d’année en Ligue 2. J’espère que les gens qui ont fait ce vote vont ce rendre compte que c’est une décision qui est inadmissible, qui est méprisable, qui est honteuse.