Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Coupe de France de football

Le PSG décidément trop fort pour l'OM

jeudi 1 mars 2018 à 2:04 Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse

Même stade, même adversaire, même... résultat. L'Olympique de Marseille est encore battu par le PSG, et encore 3-0 au Parc des Princes, comme dimanche soir en championnat. Cette fois, c’était en quart de finale de la Coupe de France.

Voilà presque 4 ans que les supporters de l'OM n'étaient plus venus au Parc des Princes. Ils ont fêté ça !
Voilà presque 4 ans que les supporters de l'OM n'étaient plus venus au Parc des Princes. Ils ont fêté ça ! © Radio France - Tony Selliez

Paris, France

Rudi Garcia a fait pas moins de six changements par rapport à l’équipe alignée trois jours plus tôt. Et sa formation a plutôt bien résisté en première période. Mais le PSG a des ressources inépuisables : Unaï Emery avait pour sa part procédé à pas moins de huit changements dans son 11 titulaire, et la profondeur de son banc illustre... et la puissance financière et les qualités individuelles sans limite, ou presque, du PSG actuel.

Avec un bloc plus haut et plus compact que trois jours plus tôt, l'OM fait d'abord preuve de courage, et repousse les assauts parisiens en première période. Mais peut aussi dire merci à son gardien, Steve Mandanda, de retour de blessure et décisif à plusieurs reprises.

"En première période, on était sur la bonne voie. Mais on n'a pas le droit de prendre un but sur le temps additionnel de la première période. Le match s'est arrêté là" Rudi Garcia

Paris finit par ouvrir le score juste avant le retour aux vestiaires.. et double la mise, justement, alors que la seconde période venait à peine de débuter. Un doublé de son argentin Di Maria, titularisé à la place de.. Neymar, blessé à la cheville.

"On a pris un petit coup sur la tête. Moi le premier. Je perds ce ballon sur le premier but, j'en prends la responsabilité" Maxime Lopez

C’est l’inévitable Edinson Cavani qui enfonce le clou en fin de match. L'OM était déjà passé à "autre chose", et Rudi Garcia avait justement lancé ses jeunes Sari ou encore Kamara, à la fois pour leur donner de l'expérience, mais aussi pour gérer les cartons éventuels, les blessures et la récupération physique de son effectif.

L’OM rejoue dimanche. Cette fois à domicile et en championnat. Marseille reçoit Nantes ce week-end (21h), pour le compte de la 28e journée de Ligue 1.