Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le PSG va diffuser des chants de supporters dans le stade contre Bordeaux

-
Par , France Bleu Paris

Le Paris Saint-Germain va diffuser des chants de supporters lors du match de championnat l'opposant à Bordeaux, samedi 28 novembre à 21 heures : une première en Ligue 1 à Paris.

Le Parc des Princes sera vide mais bruyant ce samedi
Le Parc des Princes sera vide mais bruyant ce samedi © Maxppp - YOAN VALAT/EPA/Newscom/MaxPPP

Vendredi 20 novembre, les joueuses du PSG ont réussi l'exploit de battre l'Olympique Lyonnais, armada quasiment invincible en France et en Europe depuis des années. Le match se jouait au Parc des Princes, sans public, pourtant les joueuses ont entendu pendant le match des chants : ceux du CUP (collectif ultra Paris). Ce dispositif sera reconduit ce samedi 28 novembre pour l'équipe masculine du PSG, qui reçoit Bordeaux à 21 heures. 

Les tribunes seront vides et pourtant Mbappé et ses coéquipiers ce soir entendront donc des chants. Les ultras affirment ne pas avoir été contactés par la direction du club. "Je ne peux pas parler au nom du groupe mais je ne pense pas qu'on aurait accepté", réagit Polo, membre du CUP. Est-ce que des chants peuvent redonner de l'allant à une équipe parisienne parfois en difficulté physique ? "Ce qui est important ce sont les supporters, les ultras comme nous, les chants ça ne changera rien"

Mieux que rien ? 

Jusqu'ici, une autre équipe en France a testé ce dispositif : le rival, Marseille. L'entraîneur André Villas-Boas pense que cela motive malgré tout les troupes. Steve Mandanda aussi s'est exprimé sur le dispositif, "mieux que rien" même s'il concède que ça ne peut pas remplacer un stade plein. Thomas Tuchel n'a pas donné son avis sur l'expérience, l'entraîneur parisien a d'autres problèmes à gérer. Son équipe est en délicatesse physique et il doit composer avec une défense sans Marquinhos, Kehrer, Bernat et Diallo, tous blessés ou suspendus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess