Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Olivier Miannay, manager du Puy Foot 43 : "Premier relégable dit aussi premier repêchable"

Le Puy Foot 43 officialise ses trois premières recrues après le départ de quatre joueurs et de son entraîneur adjoint suite à la relégation. Mais un espoir de maintien en National existe encore.

Olivier Miannay termine sa deuxième saison comme manager général du Puy Foot 43.
Olivier Miannay termine sa deuxième saison comme manager général du Puy Foot 43.

Officiellement relégué en National 2, le Puy Foot 43 a officialisé mardi soir les signatures de Quentin Canales (22 ans, Limonest, N3), Baptiste Guyot (24 ans, Romorantin, N2) et Hassimi Fadiaga (23 ans, Bayonne), les premières recrues du club en vue de la prochaine saison.

"Ce sont des jeunes qui ont du potentiel. On les aurait signés quoiqu'il arrive", précise Olivier Miannay. Le manager ponot reconnait que le budget du club va être amputé de 50% la saison prochaine (il était de 2,4 millions d'euros cette saison). Ce qui pousse le club à faire des choix.

Quatre joueurs partent ainsi que l’entraîneur adjoint

Au terme de cette fin de saison douloureuse, le club doit donc laisser partir Ahmed Aït-Ouarab, l’entraîneur adjoint de Roland Vieira qui reste sous contrat jusqu'en 2022. Mais aussi le buteur Tony Patrao, Jean-Simon Chazottes, Romain Elie et Johann Obiang.

"Le club compte aussi conserver des joueurs en vue de la saison prochaine", précise Olivier Miannay. Maxime Fleury, Franck L'Hostis, Loïc Dufau et Kamel Chergui sont eux toujours sous contrat. Plusieurs prolongations devraient être annoncées. Et le mercato n'est pas fini.

Encore un maintien possible d'ici la fin juin?

Jusqu'à la fin du mois, il existe encore un espoir de voir Le Puy rester en National si une des équipes de la division ne présente pas les garanties financières pour se maintenir. D'ailleurs, les Ponots préparent deux budgets, un budget de National 2 et un budget en cas de maintien.

"C'est une obligation des instances, explique l’entraîneur du Puy Foot 43, Roland Vieira. Il y a encore un espoir même si on ne connait pas les comptes des autres clubs de la division. On verra. En attendant, on travaille sur un effectif resserré qu'on pourra étoffer si besoin."

On verra si on a encore une chance d'être maintenus. En attendant, on travaille sur un effectif resserré qu'on pourra étoffer si besoin. - Roland Vieira, entraîneur du Puy Foot

Si Le Puy reste en National 2, Roland Vieira espère à nouveau croiser Jean-Pierre Papin puisque l'ancien ballon d'or prend les rennes de Chartres. "Ce sera avec plaisir. C'est quelqu'un de simple. Je l'ai croisé quand j'étais à Libourne. Il va attirer du monde dans les stades."

Les Féminines retrouvent les Vertes de l'ASSE en D2

Si les joueuses de l'ASSE espèrent encore retrouver la D1 par la voie juridique, après avoir fait la course sans être promues, les féminines du Puy sont elles promues. Premières de leur poule, les Ponotes ont gagné le droit de redécouvrir la D2 nationale la saison prochaine.

"Cette montée n'a pas la même saveur, reconnait Olivier Miannay, qui était aussi responsable des féminines cette saison avec Cédric Chanon. Mais quand même! Cela ferait un beau derby avec l'ASSE." C'est Pierre-Yves Thomas qui reprendra les rennes de l'équipe la saison prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess