Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : La saison 2017-2018 du Racing club de Strasbourg en Ligue 1

Ligue 1 - Racing Club de Strasbourg - PSG : les cinq raisons d'y croire

jeudi 30 novembre 2017 à 16:55 Par Luc Dreosto , France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

C'est le défi de la saison pour les footballeurs du Racing. Les Strasbourgeois vont essayer ce samedi d'être la première équipe à faire tomber cette saison le Paris Saint-Germain des Neymar, M'Bappé et Cavani. Il y a quelques (petites) raisons d'y croire.

Neymar et le PSG peuvent-ils perdre dans le froid du stade de la Meinau ?
Neymar et le PSG peuvent-ils perdre dans le froid du stade de la Meinau ? © Maxppp -

Strasbourg, France

La comparaison chiffrée entre le Racing Club de Strasbourg et le Paris Saint-Germain fait peur. Le PSG made in Qatar, c'est 540 millions d'euros de budget, 18 fois plus que le Racing made in Elsass. Le Racing compte près de 100.000 abonnés sur Twitter, alors que le seul Neymar est suivi par plus de 35 millions de followers.

Le fossé entre les deux clubs se traduit avant tout sur la pelouse. Le PSG cette saison en Ligue 1 et en Ligue des Champions, c'est 20 matchs, 18 victoires et 2 nuls (71 buts marqués et 11 encaissés ). De son côté en 16 rencontres, le Racing se contente de 3 petits succès et d'une qualification en Coupe de la Ligue. Monaco, Lyon ou le Bayern ont tous échoué dans leur mission de battre ce PSG invaincu cette saison. Mais nous avons voulu trouver les raisons d'y croire !

Les 5 raisons d'y croire

  1. La tête à Munich plutôt qu'à Strasbourg ? L'entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey ne cesse de le répéter, il faut espérer un PSG en toute petite forme. Il fera froid samedi au stade de la Meinau, Cavani et Neymar auront peut-être un peu moins envie de jouer et de s'amuser que d'habitude avec leurs adversaires, alors que se profile un rendez-vous plus important en Ligue des Champions à Munich trois jours plus tard.
  2. D'autres l'ont (presque) fait. Les Strasbourgeois doivent s'inspirer de Montpellier qui a défendu bec et ongles un match nul (zéro partout) face à Paris et de Dijon complètement libéré et passé à quelques secondes de tenir en échec les stars parisiennes (défaite 2 à 1).
  3. Le 12e homme. Le Racing, poussé par son formidable public, a montré qu'il savait se transcender à la Meinau. L'OM, actuel deuxième de Ligue 1, a pris trois buts et a failli s'incliner.
  4. Une bonne dose d'irrationnel. Sans quoi le miracle ne sera pas possible. Alors pourquoi pas un missile en pleine lucarne du chouchou du public de la Meinau Dimitri Liénard? "Le PSG, c'est quand même une autre planète, il faudra quelque chose de surréaliste, rigole le milieu de terrain strasbourgeois. Il faudra un sacré coup de pouce du destin, une victoire 1 à 0, une expulsion, des barres et des poteaux pour Paris".
  5. Les stats. Il faut espérer aussi que l'histoire bégaie à la Meinau. En Ligue 1, le Racing y compte 10 victoires face au PSG pour seulement 7 défaites, mais Neymar, M'Bappé et Cavani n'étaient pas encore parisiens !