Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : La saison 2016-2017 du Racing Club de Strasbourg Alsace : de la Ligue 2 à la Ligue 1

Le Racing est éliminé de la Coupe de France par Avranches après les tirs au but

mercredi 1 mars 2017 à 21:14 Par Pierre Nuss, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Dans le cadre de ces 8e de finale de la Coupe de France, au stade Fenouillère, sur un terrain détrempé et endommagé, le Racing est complètement passé à côté de sa première mi-temps, s'est réveillé en fin de match, a bien tenu les prolongations mais s'est effondré aux tirs au buts.

Thierry Laurey dépité
Thierry Laurey dépité © Maxppp - Joël Lauret

Avranches, France

En première mi-temps de ce match de Coupe de France, le Racing n'y est pas et se fait dominer par l'équipe d'Avranches. Une mi-temps très pauvres, les deux occasions ont été avranchinaises, mais heureusement, le Racing a assuré l'essentiel : ne pas prendre de but.

La seconde mi-temps démarre par l'ouverture du score avranchinaise, but de Christopher Mayulu à la 48e minute. Le Racing prend l'eau, manque de précision dans toutes ses actions. Grimm et Liénard redonnent de l'espoir aux 30 supporters qui ont fait le déplacement à Avranches. Mais ça ne rentre pas. C'est Vincent Gragnic qui vient sauver le Racing, un miracle.

Les prolongations sont très animées de part et d'autre, mais personne n'arrive à prendre l'avantage. La séance de tirs au but se finit sur un score de 6 à 5.

Prochain match du Racing lundi prochain le 6 mars, en Domino's Ligue 2, déplacement du Racing à Valenciennes, début de la soirée foot à 20h.

Le match minute par minute :

- TAB : Lienard rate son penalty mais Landry Bonnefoi sauve un penalty sur le dernier de la série. Jérémy Grimm rate. C'est fini.

- 119e minute : Abdallah est tout proche de profiter d'une sortie mal maîtrisée de Bonnefoi, mais c'est hors cadre. 1-1

- 108e minute : centre de Gragnic pour la tête de Blayac qui passe au ras du poteau. 1-1

- 107e minute : arrêt au premier poteau de Landry Bonnefoi sur une frappe de Boateng. 1-1

- 105e minute : bon centre de Jean-Eudes Aholou, tête puissante de Jérémy Blayac à bout portant, mais Anthony Beuve effectue une magnifique parade ! 1-1

- 98e minute : carton jaune pour Karim Abdallah. Yohann Salmier reste au sol et se relève avec difficulté. 1-1

- 97e minute : sortie de l'Alsacien Jonathan Clauss après une belle prestation avranchinaise, face à son club formateur. 1-1

- 92e minute : sur une passe de Mangane aux avants-postes, Vincent Gragnic marque de façon totalement inespérée ! 1-1

- 90e minute : frappe d'Aholou du pied gauche à l'entrée de la surface, avec une bonne puissance, mais directement sur le gardien Beuve. 1-0

- 89e minute : le buteur Mayulu est remplacé par Abdallah. 1-0

- 79e minute : parade miraculeuse de Beuve. Sur un centre d'Aolou, Baptiste Guillaume ouvre du pied droit, mais est stoppé par le gardien avranchinais. 1-0

- 75e minute : Dos Santos est remplacé par Sacko, un défenseur contre un attaquant. 1-0

- 74e minute : centre de Blayac et reprise de Lienard au 2e poteau qui n'est pas assez appuyée. 1-0

- 71e minute : changement pour l'US Avranches, sortie de Benet, entrée de Levenan. 1-0

- 68e minute : corner dévié de la tête au second poteau, Grimm se jette mais cette tête croisée repasse au ras du poteau gauche, dommage. 1-0

- 64e minute : Stéphane Bahoken est remplacé par Baptiste Guillaume. 1-0

- 60e minute : avertissement de Jérémy Grimm ! 1-0

- 52e minute : Avranches tout proche du 2e but avec un tir de Benet dans la surface qui frôle le montant de Bonnefoi. 1-0

- 48e minute : ouverture du score d'Avranches par Christopher Mayulu, qui fusille Bonnefoi de près après un cafouillage dans la surface et une aide du vent, redevenu puissant en seconde période. 1-0

- 28e minute : deuxième alerte dangereuse sur le but de Bonnefoi avec une tête de Mayulu au premier poteau qui file juste à côté. 0-0

- 7e minute : première alerte dans la surface strasbourgeoise avec un centre en retrait repoussé in-extremis par un Strasbourgeois. 0-0