Football

LE RETOUR SPORT : le PSG en orbite, la dernière danse Péchalat-Bourzat

Par Germain Arrigoni, France Bleu lundi 31 mars 2014 à 12:01

Cavani et Ibrahimovic, les principaux artisans du titre de champion d'automne du PSG
Cavani et Ibrahimovic, les principaux artisans du titre de champion d'automne du PSG © Maxppp

Le PSG quasi assuré d'être sacré en Ligue 1, adieux réussis pour les patineurs Péchalat-Bourzat qui décrochent le bronze aux Mondiaux, Monptellier nouveau leader du Top 14, Lewis Hamilton remporte le Grand Prix de Malaisie : comme chaque lundi, revivez l'actu sportive du week-end.

Le PSG seul au monde, Saint-Etienne s'offre le derby

Monaco, battu samedi par Evian (1-0), a lancé le PSG en orbite qui compte désormais 13 points d'avance en tête de la Ligue 1 et file vers un nouveau titre de champion de France. Après sa victoire sur le fil face à Guingamp (1-0), Lille a conforté sa troisième devant Saint-Etienne qui reste à trois points du LOSC après avoir remporté le derby à Lyon (2-1) en clôture de la 31e journée. Marseille a évité le pire en arrachant le nul à Sochaux (1-1).

Dans le bas de tableau , Evian a fait un grand pas vers le maintien après sa victoire face à l'ASM (1-0) alors que Valenciennes a fait match nul à Montpellier (0-0).> Retrouvez les résultats de la 31e journée. En Ligue 2 , Angers a arraché le nul à Metz , le leader (2-2), pour conforter sa place sur le podium. Lens , deuxième, reçoit Clermont ce lundi soir en clôture de la 30e journée.

Bronze et larmes pour la dernière danse Péchalat-Bourzat

Les patineurs Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat ont dû se contenter d'une médaille de bronze samedi pour la dernière compétition de leur carrière, en danse sur glace aux Mondiaux à Saitama au Japon. Le duo bleu a mis un terme à une belle histoire, riche de 2 médailles de bronze mondiales (2012 et 2014) et de 2 titres européens (2011 et 2012).

 

Montpellier prend les commandes

Au lendemain de la défaite de Clermont à Brive (26-24), le MHR est devenu samedi le nouveau leader du Top 14 après son large succès face à Bayonne (43-27). Toulon a remporté le choc face à Toulouse pour conforter sa deuxième place, le Racing s'est offert le derby francilien sur la pelouse du Stade Français et Oyonnax a réalisé une bonne opération en vue du maintien lors de la 23e journée.[> Retrouvez les résultats de la 23e journée. ]( http://www.francebleu.fr/sports/direct/top-14-23e-journee-le-derby-stade-francais-racing-metro-en-aperitif-le-choc-toulon-toulouse-en-desse-1387781)

François Trinh-Duc, le demi d'ouverture du MHR - Maxppp
François Trinh-Duc, le demi d'ouverture du MHR © Maxppp
En Pro D2 , Bourgoin s'est offert le derby samedi à Lyon, le leader (34-33), où Chabal et Nallet ont disputé leur dernier match à Pierre-Rajon. Ils prendront sans doute leur retraite à la fin de la saison. La Rochelle conforte sa place de dauphin après sa victoire à Colomiers (20-14). Agen a pris une belle option sur la réception de sa demi-finale d'accession en dominant un concurrent direct, Pau, (19-6), dimanche en clôture de la 25e journée de Pro D2.

Hamilton se promène

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le Grand Prix de Malaisie de Formule 1, 2e manche de la saison 2014, dimanche sur le circuit de Sepang, devant son coéquipier Nico Rosberg et le champion du monde en titre, Sebastian Vettel (Red Bull). Parti en pole position, Hamilton a mené de bout en bout sans jamais être inquiété dans les 56 tours de cette course. Le Français Romain Grosjean (Lotus) a réussi à terminer la course mais a échoué à la porte des points, à la 11e place.

Djoko, "le boss"

Après son titre à Indian Wells il y a quinze jours, Novak Djokovic a triomphé à Miami en balayant le n°1 mondial Rafael Nadal en deux sets secs (6-3 6-3), dimanche. Le "boss" de la tournée américaine, c'est lui : à 26 ans, "Djoko" a réussi pour la deuxième fois de sa carrière le doublé Indian Wells-Miami (2011, 2014). Mais plus que les statistiques (4e succès à Miami, 43e titre ATP, 18e Masters 1000), c'est la manière dont "Djoko" a dominé "Rafa" qui impressionne et qui rappelle 2011 où le Serbe était devenu la bête noire du Majorquin avec une série de sept victoires consécutives en finales dont Wimbledon et l'US Open.

Partager sur :