Football

LE RETOUR SPORT : le sacre du PSG retardé, Terpstra enlève Paris-Roubaix

Par Germain Arrigoni, France Bleu lundi 14 avril 2014 à 12:01

Edinson Cavani, l'attaquant du PSG
Edinson Cavani, l'attaquant du PSG © Maxppp

Le PSG subit à Lyon sa deuxième défaite en Ligue 1 cette saison, Niki Terpstra remporte la 112e édition de Paris-Roubaix, Montpellier toujours leader du Top 14, Sébastien Loeb réussit ses débuts en WTCC : comme chaque lundi, revivez l'actu sportive du week-end.

Le PSG a la gueule de bois

Après son élimination en Ligue des Champions, le PSG s'est de nouveau incliné à Lyon (1-0) dimanche en clôture de la 33e journée de la Ligue 1. Toujours leader, Paris ne compte plus que dix points d'avance sur Monaco , vainqueur de Rennes (1-0). Un peu plus tôt, Saint-Etienne a arraché le nul à Reims (2-2) mais voit la troisième place s'éloigner après la victoire de Lille contre Valenciennes. L'OM s'est imposée à Montpellier (3-2).Dans le bas du lassement, Nantes a dominé Guingamp (1-0) qui se retrouve premier non relégable à cinq point de Sochaux , vainqueur de Toulouse (2-0). Après avoir arraché le nul à Bordeaux, Ajaccio est en sursis mais pas encore officiellement relégué.

> Tous les résultats de la 33e journée.

En Ligue 2, Metz se déplace à Dijon pour conforter sa place de leader lundi soir en clôture de la 32e journée. Après sa victoire face à Niort (2-0), Lens reste deuxième et Caen , vainqueur à Istres (3-2), grimpe sur le podium.

Le jour de gloire de Terpstra

 Niki Terpstra aura dompté les pavés de "l'Enfer du Nord". Après une course de 257km complètement débridée entre Compiègne et Roubaix, le Néerlandais a remporté la 112e édition de Paris-Roubaix devant  l'Allemand John Degenkolb et le Suisse Fabian Cancellara, grand favori au départ à Compiègne. Le premier Français, Arnaud Démare, a terminé 12e.

> Revivez la course comme si vous y étiez.

Le Néerlandais Niki Terpstra remporte Paris-Roubaix édition 2014 - Maxppp
Le Néerlandais Niki Terpstra remporte Paris-Roubaix édition 2014 © Maxppp

Montpellier au top

Montpellier s'est imposé samedi à Grenoble (36-30) pour conserver le fauteuil de leader du Top 14 lors de la 24e journée. L'UBB et le Stade Français ont marqué le pas dans la course à la qualification après leur défaite respective face à Toulon (22-20) et à Bayonne (24-19). Le RCT et l'ASM, vainqueur de Castres, restent dans le wagon de tête. L'Aviron est sorti de la zone rouge.[> Tous les résultats de la 24e journée.

](http://www.francebleu.fr/sports/direct/top-14-clermont-castres-le-choc-des-costauds-perpignan-oyonnax-le-match-de-la-peur-1429617)

François Trinh-Duc, le demi d'ouverture du MHR - Maxppp
François Trinh-Duc, le demi d'ouverture du MHR © Maxppp


En Pro D2 , Agen a fait un pas de plus vers une demi-finale à la maison en battant La Rochelle (33-18) avec le bonus offensif, dans l'affiche entre prétendants à la montée, dimanche lors de la 27e journée. Au classement, derrière le leader Lyon vainqueur de Dax (34-11), les deux adversaires du jour comptent une belle avance sur les 4e et 5e, Narbonne et Pau.

Loeb, sacrée première !

La légende du rallye automobile, Sébastien Loeb, et son écurie Citroën ont effectué des débuts quasi parfaits en championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC), dimanche à Marrakech (Maroc). Deuxième de la première course, le Français a remporté la course 2.

 

Manaudou, puissance 4

Malgré trois champions olympiques et autant de champions du monde, les Championnats de France de natation, terminés dimanche à Chartres, ont brillé par... l'ennui, avec de bien pauvres performances, à quatre mois de l'Euro-2014 pour lequel ils étaient qualificatifs. Les Bleus seront 43 à Berlin (18-24 août) pour tenter de défendre leur position de meilleure nation européenne.Le double champion du monde individuel, Camille Lacourt a été l'auteur de la seule meilleure performance mondiale de l'année (50 m dos, 24.37). Champion olympique et du monde en titre sur 200 m libre, Yannick Agnel a manqué son billet sur 100 m libre et échoué dans sa tentative d'un triplé inédit 100-200-400 m. Le nouveau patron de la distance-reine, Florent Manaudou , a assuré l'essentiel, la qualification, en raflant en tout quatre titres.