Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le SCB à nouveau dans la tourmente ?

-
Par , , France Bleu RCFM

Alors qu’ils s’apprêtaient à présenter la nouvelle structure juridique du club, les dirigeants du SCB se sont vus accusés dans la presse d’avoir inclus la dette de l’ancienne gestion dans le budget actuel.

Le SCB à nouveau dans la tourmente ?
Le SCB à nouveau dans la tourmente ? © Radio France - France Bleu RCFM

Corse, France

Selon le journal L’Équipe, la dette de 700 000 euros que réclame le liquidateur judiciaire pour l'ancienne gestion, aurait été utilisée dans le budget de l'actuelle saison, ce qui pourrait mettre en cause la viabilité de ce budget au moment où le SCB doit passer devant la DNCG Fédérale le 11 juin prochain pour valider son accession en Nationale 2. Pour les dirigeants, seuls 28 000 euros étaient dans les caisses du club lors de leur arrivée en 2017 et les 2 millions d'euros de budget sont le résultat d'apports personnels, de sponsorings et de recettes billetteries.

"Calomnieux et mensonger" 

Ce sont les qualificatifs utilisés par Claude Ferrandi et Pierre Noël Luiggi, dirigeants du SCB, en réponse à cet article de L’Équipe paru ce jeudi. 

Claude Ferrandi (président du SCB) et Pierre-Noël Luiggi (vice-président du SCB) - Radio France
Claude Ferrandi (président du SCB) et Pierre-Noël Luiggi (vice-président du SCB) © Radio France - France Bleu RCFM

Claude Ferrandi, président du SCB

Pierre-Noël Luiggi, Vice-Président du SCB

Démenti 

Dans son édition de ce vendredi, l’Équipe précise dans un entrefilet : "Le propos est inexact, la justice ne soupçonne pas le Sporting. C'est le liquidateur judiciaire, [...] car il estime que l'association lui doit un peu plus de 700 000 euros. Toutes nos excuses aux intéressés", conclut le journal dans ce démenti.

Une première dans le football français

Les dirigeants ont tout de même annoncé le lancement de la nouvelle entité qui gérera le club à l'avenir : la Société Coopérative d'Intérêts Collectifs. Ces derniers parlent de moment "historique" dans la mesure où il s'agit d'une première dans le Football en France, un mode de gouvernance très novateur d'ailleurs encouragé par le Ministère des Sports. L'objectif poursuivi est double : constituer une gouvernance partagée et transparente en ouvrant le capital à tous (Collectivités, entreprises, supporteurs, corses de la diaspora) et augmenter le capital du club en initiant des levées de fonds afin d’accélérer le retour dans le monde professionnel. Prix de l'action : 50 euros, mais comment la SCIC va-t-elle fonctionner ? La réponse de Claude Ferrandi, le président du SCB.

Claude Ferrandi, le président du SCB

Claude Ferrandi, président du SCB - Radio France
Claude Ferrandi, président du SCB © Radio France - France Bleu RCFM

Des réunions publiques seront initiées très prochainement afin de présenter en détail ce projet que vous pouvez retrouver d'ores et déjà sur la page Facebook du club.