Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Nouvelle charge contre le Sporting Club de Bastia. Le club accusé... de trop recevoir

vendredi 26 janvier 2018 à 18:58 Par Pierre-Louis Antoniotti et Christophe Giudicelli, France Bleu RCFM

Dans un article paru sur le site internet So Foot, les clubs d’Endoume, Cannes et Aubagne accusent le Sporting Club de Bastia de jouer 17 matchs à domicile contre 9 à l’extérieur. Un manque d’équité qui avantage le club bastiais, selon ses concurents à la montée.

Le Sporting Club de Bastia accusé de trop recevoir
Le Sporting Club de Bastia accusé de trop recevoir © Maxppp -

Dans un article publié sur internet par le magazine So Foot et intitulé "accusé de réception", l’entraineur d’Aubagne, Didier Camizuli, annonce « Comment peut-on autoriser un club à jouer ses matchs extérieurs à domicile ? Avant de rajouter « Il n’y a qu’en France, qu’avec le football corse, que l’on voit ça. ».

En effet, le Sporting Club de Bastia joue bien ses matchs à l’extérieur à…Armand Cesari. Une situation due au fait que lors des rencontres de Nationale 3 avec les autres clubs corses, les stades des équipes hôtes ne sont pas suffisamment grands pour accueillir le nombre important de supporteurs que draine le Sporting. Les matchs se jouent à Furiani et la recette de la billetterie, est également récupérée par le club visiteur. 

« C’est une mise en cause déloyale » pour Claude Ferrandi, le président du Sporting Club Bastiais. « Aujourd’hui je prends ça comme un contre feu après les incidents d’Endoume. On remet une polémique sur le Sporting, même la fédération ne trouve rien d’anormal, tout est fait en concertation, c’est d’abord la préfecture qui demande que  les matchs soient organisés en sécurité pour le public, personne ne trouve à redire sauf les clubs du continent."

Claude Ferrandi, président du SC Bastiais: une mise en cause déloyale

Jouer à Furiani pour des raisons de sécurité. 

Tout ça a été fait pour des raisons de sécurité, il n’a jamais été question d’avantager le Sporting, dit Jean René Moracchini le président de la ligue corse de football. Dans le football chacun regarde son intérêt. L’intérêt général passe au second plan, ils n’ont pas connu ce qu’on a connu ici, on a déjà connu une catastrophe et ils n’auraient pas aimé voir 4.000 personnes rentrer dans un stade qui contient 300 places, le but c’est que les rencontres se déroulent en toute sécurité…Ils ont peur de ne pas arriver à battre le Sporting, à leur place je ne m’inquiéterais pas trop, parce que sur le terrain le Sporting ne domine pas trop la compétition

Jean René Moracchini Président de la ligue corse de football