Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le SRFC applique le tarif maximal pour les places visiteurs en Europa League : un risque de réciprocité ?

-
Par , France Bleu Armorique

Depuis cette saison, l'UEFA impose un tarif plafond de 45€ aux clubs disputant l'Europa League pour la vente de places en parcage visiteurs. Le Stade Rennais applique ce tarif ce jeudi pour les supporters écossais du Celtic Glasgow. Existe-t-il un risque de réciprocité ?

Le Roazhon Park.
Le Roazhon Park. © Radio France - Benjamin Fontaine

Rennes, France

C'est en tout cas ce que croit fermement Ronan Evain, le directeur exécutif de l'association Football Supporters Europe, qui défend les droits et libertés des groupes de fans du continent : "C'est ce qu'on voit de manière quasi systématique sur les saisons précédentes. En cas de club  mettant en place une politique tarifaire particulièrement problématique, la réciprocité s'applique quasi systématiquement. Le club B mettant en place une politique tarifaire particulièrement élevée, le club A n'arrivant pas à négocier pour faire baisser ces tarifs, il se retrouve dans l'obligation d'offrir les mêmes tarifs." Suivant ce raisonnement, les fans rennais pourraient donc eux aussi payer leur billet en parcage 45€ lors du déplacement à Glasgow le 28 novembre prochain.

Dans les deux cas, ce sont les supporters qui en souffrent ! Ceux du Celtic qui se retrouvent à payer un billet trop élevé à Rennes, et les supporters de Rennes qui paieront vraisemblablement le même montant lors de leurs déplacements européens. - Ronan Evain

Pour l'heure rien ne permet d'affirmer que le Celtic se soumettra à ce principe de réciprocité, mais il a été régulièrement appliqué ces dernières saisons par les clubs européens, notamment à l'encontre des grands clubs espagnols qui ont l'habitude de faire payer au prix fort les places dans leurs parcages visiteurs.

L'UEFA prévoit également que le tarif des places vendues en tribunes équivalentes pour les supporters locaux ne doit pas dépasser celui appliqué aux visiteurs. Or aujourd'hui certains places en vente en tribune Ville de Rennes l'étaient à 43€. La légère différence de 2€ avec le tarif plafond de 45€ ne devrait cependant pas faire risquer au SRFC une amende de la part de l'institution européenne.

Des places en vente à 43€ ce mardi après-midi en tribune Ville de Rennes. Capture écran billetterie SRFC - Radio France
Des places en vente à 43€ ce mardi après-midi en tribune Ville de Rennes. Capture écran billetterie SRFC © Radio France - François Rauzy

Cette application du tarif maximal irait à l'encontre de la volonté de l'UEFA, qui souhaitait par cette mesure limiter les coûts pour les visiteurs afin de ne pas ajouter au voyage un billet de match trop élevé selon Ronan Evain : "L'essence de ce nouveau règlement c'était de reconnaître l'importance des supporters dans le football et dans l'animation d'un match européen, de reconnaître les sacrifices qu'ils font pour pouvoir assister à ces rencontres et donc de leur accorder une protection supplémentaire."

Côté Stade Rennais on défend une politique tarifaire à lire dans la globalité de la saison, et le fait que le club ne souhaite pas faire payer moins cher les supporters visiteurs que ses propres fans lors des rencontres européennes, à qui il a proposé des packs à 30€ le match de poules d'Europa League cette saison.

Choix de la station

France Bleu