Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le Stade de Reims aurait préféré que le match à Lille soit reporté

vendredi 7 décembre 2018 à 15:12 Par Alexandre Audabram, France Bleu Champagne-Ardenne

Alors que 6 rencontres sur 10 de la 17e journée de Ligue 1 sont reportées en raison des manifestations des "gilets jaunes", le match entre Lille et Reims prévu dimanche à 17 heures a été maintenu. Le club rémois pense que tout le monde devrait être logé à la même enseigne.

L'entraîneur du Stade de Reims, David Guion, aurait trouvé plus cohérent que l'intégralité de la 17e journée soit reporté.
L'entraîneur du Stade de Reims, David Guion, aurait trouvé plus cohérent que l'intégralité de la 17e journée soit reporté. © AFP - AFP

Reims, France

Sauf nouveau rebondissement dans cette fin de semaine ubuesque où les annulations pleuvent au fil des heures, la rencontre de la 17e journée de Ligue 1 entre le LOSC et le Stade de Reims se disputera bien ce dimanche à 17 heures au Stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-D'Ascq. En l'état, 6 rencontres de Ligue 1 ont été reportées depuis mardi, à la demande des préfets du département du lieu où ces rencontres devaient se disputer. Ainsi, Paris Saint-Germain - Montpellier, Toulouse - Lyon, Angers - Bordeaux, Nîmes - Nantes, Saint-Etienne - Marseille et Monaco - Nice ne se disputeront pas ce week-end et seront probablement reprogrammées au mardi 1( et mercredi 16 janvier, première date disponible dans le calendrier.

Jeudi après-midi, au cours d'un Conseil d'Administration - où était présent le président du Stade de Reims Jean-Pierre Caillot -, la LFP a décidé de ne pas reporter l'intégralité de la 17e journée, comme le demandait certains, à l'image du club rémois.

La Ligue a décidé de s'en tenir aux demandes des préfets et donc au cas par cas. Quitte à voir une journée totalement tronquée comme c'est désormais le cas avec seulement 4 affiches toujours programmées : Guingamp - Amiens et Rennes - Dijon ce samedi à 20 heures, Strasbourg - Caen dimanche à 15 heures et donc Lille - Reims toujours dimanche à 17 heures. 

L'entraîneur du Stade de Reims, David Guion, ne comprend pas pourquoi un report général n'est pas décrété. "A partir du moment où il y a plus de la moitié des matches reportés, il me semble qu'avec un peu de bon de sens, il serait logique de reporter l’ensemble de la journée" a déclaré l'entraîneur rémois en conférence de presse. "En terme d'équité sera tout à fait normal. Et je dis çà alors que je n'ai pas de suspendus et je n'ai qu'un seul blessé, donc il n'y a pas de soucis sur ce plan là. mais les forces de l'ordre ont tellement de travail que cela aurait été le bon sens. Six rencontres reportées, cela fait beaucoup."

Reste qu'à 48 heures de la rencontre,  David Guion n'attend plus d'annulation pour autant : "Toute notre concentration est portée sur ce match à Lille. On est encore sur une phase de récupération ce vendredi, mais on prépare le match avec tout le sérieux et l'exigence que cela demande et on sera dimanche après-midi prêts à jouer. "

Sauf si la LFP change de stratégie (si par exemple le nombre de matchs maintenus se réduit encore) ou si la Préfecture du Nord demande à son tour un report (ce qu'elle peut faire y compris jusqu'à la veille du match en faisant le bilan des manifestations samedi soir), la rencontre entre Lille et Reims se tiendra donc ce dimanche à 17 heures au Stade Pierre-Mauroy.