Football

Le Stade de Reims est impuissant face à Paris

Par Damien Canivez, France Bleu Champagne-Ardenne samedi 5 avril 2014 à 13:26 Mis à jour le samedi 5 avril 2014 à 20:40

Prince Oniangue à la lutte avec Adrien Rabiot

Ce samedi, le Stade de Reims s'est incliné face au Paris Saint-Germain trois buts à zéro. Malgré la cruauté du score, les joueurs rémois ont fait honneur à leur maillot.

La défaite est lourde mais elle était prévisible. Pourtant privés de Marco Verratti et de Zlatan Ibrahimovic, les Parisiens étaient hors de portée ce samedi après-midi. Sans forcer, en gérant tout simplement son match, le Paris Saint-Germain s'est offert sa 11e victoire de rang. Les dix premières minutes de la rencontre sont pourtant encourageantes. Reims se procure davantage de phases offensives que les Parisiens, même si on sent les joueurs de Laurent Blanc capables d'accélérer à tout moment. Passé le quart d'heure de jeu, Paris met le pied sur le ballon et n'a pas l'intention de le donner.

Reims a du mal à passer la ligne médiane

Sans livrer une première période remplie d'occasion, le PSG est serein. A l'inverse, Reims a du mal à passer la ligne médiane. Et c'est en fin de première période, à la 43e minute, que le premier but de la rencontre pointe le bout de son nez. Lancé sur le côté droit, Grégory Van der Wiel centre vers Edinson Cavani . L'attaquant parisien se présente le premier pour couper la trajectoire du ballon. Le Paris Saint-Germain inscrit donc le premier but au pire moment de la rencontre: avant le retour aux vestiaires.

La possession de balle s'équilibre

La deuxième période commence aussi mal que la fin de la première mi-temps. A la 48e minute, Lucas Digne envoie un ballon vers Lucas qui poursuit l'action de la tête. La balle atterrit sur le poteau. Malheureux, le défenseur rémois Aïssa Mandi réceptionnne le ballon de la tête et l'envoie dans ses propres buts. Et paradoxalement, la possession de balle s'équilibre après le deuxième but parisien. Reims tente de construire du jeu et se procure même une occasion. A la 52e minute, Prince Oniangue tente une reprise de volée mais Salvatore Sirigu capte la balle.

Aïssa Mandi inscrit un deuxième but contre son camp

Mais malgré le combat digne livré par les hommes d'Hubert Fournier , un troisième but vient achever le Stade de Reims. Ezequiel Lavezzi , à la 89e minute, manque son geste. La balle fuyante est reprise par Aïssa Mandi qui, en voulant dégager la balle, inscrit un deuxième but contre son camp. Au terme de la 32e journée de Ligue 1, le Stade de Reims pourrait tomber à la neuvième place du classement. La semaine prochaine, Reims reçoit Saint-Etienne à Delaune. Les Stéphanois sont actuellement 4es du championnat de Ligue 1.

 

Fiche technique

Spectateurs : 44.000 environTerrain : bon étatTemps : douxArbitre : L. Duhamel   Buts :Cavani (43e), Mandi (48e c.s.c., 89e c.s.c.)   Avertissements :Reims: Krychowiak (69e), Fortes (80e)   Les équipes :Paris SG : Sirigu - van der Wiel (puis Z. Camara, 65e), Marquinhos, Silva (cap), Digne - Lucas (puis Ongenda, 72e), Cabaye, Pastore, Rabiot, Ménez - Cavani (puis Lavezzi, 65e)Entraîneur : Laurent Blanc   Reims : Agassa - Mandi, Tacalfred (cap), Weber, Signorino - A. Devaux, Krychowiak, Oniangue (puis Courtet, 79e) - Fortes, de Preville (puis Charbonnier, 69e), F. Ayité (puis Diego Rigonato, 80e)Entraîneur : Hubert Fournier

La réaction d'Aïssa Mandi

Foot PSG - Reims / Site

La réaction d'Hubert Fournier

Foot PSG - Reims / Site 2

 

psg 3 - 0 sdr - Résumé FOOT