Football

Le Stade de Reims garde le cap

Par Damien Canivez, France Bleu Champagne-Ardenne samedi 1 mars 2014 à 15:09 Mis à jour le dimanche 2 mars 2014 à 0:24

Le Stade de Reims s'est imposé ce samedi à Delaune 3 buts à 1 face à Valenciennes. Cette victoire permet aux Rémois de conforter leur place dans le top 10 du championnat de Ligue 1.

La réaction de Valenciennes était attendue. Les trois points, sans être vitaux, leur étaient indispensables pour rester dans la roue du 17e au classement. Mais les Nordistes ont buté sur des Rémois bien dans leurs crampons. Reims est souvent décrié à cause de son manque d'engagement lors des 45 premières minutes. Depuis le 4 décembre dernier, le Stade de Reims n'avait pas marqué lors de la première mi-temps d'un match. Aujourd'hui, les joueurs ont prouvé le contraire et ont fait mentir, à leur habitude, les pronostics.

Le jeu est construit, les relances sont propres

Les toutes premières minutes du match montrent que les Rémois ont bien l'intention de se projeter vers l'avant dès la première mi-temps. Le jeu est construit, les relances sont propres. Il est compliqué de reprocher quoi que ce soit au Stade de Reims, à l'aise dans ses schémas tactiques. Au contraire, l'équipe de Valenciennes est inerte et exploite mal ses ballons. Ses nombreux tirs non cadrés reflètent son manque de justesse.

Le jeu valenciennois est bien faible

A la 21e min, Nicolas de Préville confirme sa bonne forme. Antoine Conte ajuste une passe vers l'attaquant rémois qui n'a aucun mal à tromper Magno Novaes , le gardien de Valenciennes. Le jeu valenciennois est bien faible et seul Majeed Waris semble être à l'origine d'un embryon de situation dangereuse. Mais la seule frappe cadrée valenciennoise de la première mi-temps est signée Tongo Doumbia lorsqu'à la 37e minute, il arme une frappe surpuissante. Johny Placide s'envole pour sortir la balle du poing.

Belle avance des Rouge et Blanc

Une seule minute plus tard, Prince Oniangue inscrit son huitième but de la saison. Sur un corner d'Odaïr Fortes , Antoine Conte frappe au but, la balle heurte un joueur valenciennois. Mais c'est bel et bien un Rémois qui est à la récupération. Prince Oniangue envoie un tir du droit de toute puissance contré par un défenseur de Valenciennes. La fin de la première mi-temps se termine sur une belle avance des Rouge et Blanc.

Les Nordistes tentent quelques tirs

Lors de la deuxième mi-temps, Valenciennes se rebelle. Mais pas suffisamment pour espérer égaliser contre une équipe rémoise des grands soirs. Même si les Nordistes tentent quelques tirs. A l'image de Majeed Waris qui frappe au but à la 72e minute. Johny Placide ne parvient pas à capter le ballon en un temps. Cinq minutes plus tard, Gaëtan Charbonnier rentre à la place de Nicolas de Préville . Moins d'une minute plus tard, le joueur fraîchement arrivé sur le pelouse envoie une balle en douceur dans les filets nordistes suite à une passe décisive d'Odaïr Fortes .

500e victoire du Stade de Reims

Même si les joueurs d'Hubert Fournier sont moins percutants, ils mènent trois buts à zéro. Le scénario idéal serait bien-sûr de rendre une copie blanche et une cage inviolée. Trois minutes avant la fin du temps réglementaire, Mathieu Dossevi est à l'initiative d'un centre, contré par Johny Placide . Malheureux, il envoie la balle dans son propre but. La rencontre se termine sur un score final de trois buts à un. Après leur victoire face aux Girondins de Bordeaux, les Rémois confirment leur retour flamboyant à domicile. Et en plus, ils offrent à leur public la 500e victoire du Stade de Reims depuis le début de son histoire.

Fiche Technique

Temps : froidPelouse : bon étatSpectateurs : 15.000Arbitre : S. Ennjimi   Buts :Reims: de Preville (à la 21e), Oniangue (à la 38e), Charbonnier (à la 77e)Valenciennes: Dossevi (à la 88e)   Avertissements :Reims: Tacalfred (56)Valenciennes: Waris (79)   Les équipes :Reims : Placide - Conte, Tacalfred (cap), Weber (puis Ghisolfi, à la 83e), Signorino - A. Devaux, Krychowiak, Oniangue (puis Albæk, à la 61e) - Fortes, de Preville (puis Charbonnier, à la 77e), F. AyitéEntraîneur: Hubert Fournier   Valenciennes : Novaes - Nery, Medjani, Kagelmacher (cap), Masuaku - Doumbia, Enza Yamissi (puis da Silva, à la 76), Ducourtioux - Melikson (puis Dossevi, à la 61e), Pujol, WarisEntraîneur : Ariel Jacobs

 

La réaction d'Anthony Weber

Foot Reims - VA / Anthony WEBER

La réaction d'Hubert Fournier

Foot Reims - VA / Hubert FOURNIER

 

REIMS 3 - 1 VALENCIENNES - Résumé FOOT

Partager sur :