Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le Stade de Reims n'a perdu qu'une bataille

dimanche 11 août 2013 à 1:23 France Bleu Champagne-Ardenne

Battus à Rennes 2 buts à 1, les Rémois ont montré un visage séduisant et ambitieux très encourageant pour la suite du championnat. La défaite est cruelle mais les motifs de satisfaction sont nombreux

Foot stade de Reims contre Valenciennes
Foot stade de Reims contre Valenciennes © Maxppp

LA FICHE TECHNIQUE

A Rennes (Stade de la Route de Lorient) : Rennes bat Reims 2 à 1 (mi-temps:1-1)

Spectateurs : 17.068 - Arbitre: W. Bien

Buts : Rennes: Pajot (9), Erding (84) ; Reims: Krychowiak (45)

Avertissements : Rennes: Pajot (90+4); Reims: Mandi (61), Fortes (68)

Rennes : Costil - Danzé (cap), Kana-Biyik, Theophile-Catherine, Jebbour - Konradsen (Féret 61), Makoun, Pajot - Pitroipa (Moreira 87), Erding, Zana (Nelson Oliveira 55) - Entraîneur: Philippe Montanier

Reims : Agassa - Mandi, Tacalfred (cap), Weber, Signorino - A. Devaux (Ca 78), Krychowiak, Oniangue - Fortes, Courtet (Charbonnier 73), F. Ayité (Atar 71) - Entraîneur: Hubert Fournier

LE COMPTE-RENDU

Mevlut Erding a donné en fin de match la victoire au Stade Rennais pour le premier match officiel sur le banc de Philippe Montanier, samedi à domicile contre Reims (2-1) à l'occasion de la 1re journée de Ligue 1.

L'international turc, qui a réalisé une saison 2012-2013 en demi teinte, a libéré le Stade de la Route de Lorient, qui n'avait plus vu une victoire des siens depuis le 10 février (2-0 contre Toulouse), en trompant Agassa après un slalom dans la défense rémoise (84e).

Jusque-là, les Rouge et Noir, qui avaient achevé la saison 2012-2013 à leur pire place depuis 10 ans (13e), se dirigeaient vers un nul plutôt équitable.

Après avoir ouvert le score grâce au premier but en L1 de Pajot (9e), qui a trompé Agassa d'une reprise de volée après un centre du Norvégien Konradsen, ils ont beaucoup trop recule, prenant l'eau notamment sur leur côté gauche.

Et après deux alertes de Courtet (6e, 18e), meilleur buteur de Reims la saison dernière (9 buts) et titulaire en attaque à la place de Charbonnier, tout juste transféré de Montpellier, ils ont logiquement concédé l'égalisation.

Sur un corner, Krychowiak a égalisé de près à la suite d'une déviation de la tête d'Oniangué, ancien Rennais (45e).

Le Stade de Reims, qui n'a gagné aucun de ses cinq matches de préparation (4 nuls, une défaite), aurait même pu prendre l'avantage en seconde période.

Mais la volée de Devaux a été déviée en corner par Costil (52e), Courtet, isolé au deuxième poteau, a expédié sa tête au-dessus (54e), et Oniangué, toujours de la tête, a trouvé l'extérieur du poteau (59e).

Les entrées en jeu de Féret et de la recrue Nelson Oliveira, en attaque à la place du jeune Zana Allée (19 ans), dont c'était le premier match chez les professionnels, ont fait beaucoup de bien au Stade Rennais.

L'international portugais a ainsi vu ses deux frappes repoussées par Agassa (63e, 68e), avant que Pajot manque le cadre (76e) puis que Pitroipa, après avoir lobé Agassa, voit Mandi revenir sur lui (83e), une minute avant le but d'Erding.

 L'ANALYSE

Le moment clé

Rennes - Reims - Le moment clé

Rennes - Reims - L'homme du match

Rennes - Reims - Les conséquences au classement

Rennes 2-1 Reims - Résumé FOOT

reims fournier - Aucun(e)
reims fournier

Rennes - Reims : la réaction d'Hubert Fournier

STADE DE REIMS - 3 - SIGNORINO

Rennes - Reims : la réaction de Franck Signorino

reims caillot - Aucun(e)
reims caillot

Rennes - Reims : la réaction de Jean-Pierre Caillot

Par :