Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Stade de Reims perd face au dernier du championnat

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Ce samedi, le Stade de Reims s'est incliné face à Ajaccio deux buts à un pour le compte de la 37e journée de Ligue 1. Les corses, dernier du classement, gagnent leur quatrième match de la saison.

La joie de Grenddy Perozo après son but
La joie de Grenddy Perozo après son but © Maxppp

Le Stade de Reims ne sait pas appréhender les matchs pièges. La défaite du Stade de Reims face à Sochaux le 20 avril dernier avait déçu nombre d'amoureux des Rouge et Blanc. Aujourd'hui, Reims s'incline face à Ajaccio , collé à la 20e place depuis la 19e journée de Ligue 1. Pourquoi ? Les hommes d'Hubert Fournier sont arrivés en retard.

Deux buts encaissés en six minutes

A peine la rencontre commencée, Junior Tallo intercepte une balle d'Antoine Conte plein axe et ouvre le score. Après 3 minutes de jeu, le Stade de Reims est déjà mené 1 but à 0. Mais les Rémois ne sont pas au bout de leur peine. Trois minutes plus tard, suite à un mauvais marquage au cours d'un corner, Ajaccio aggrave le score. Grenddy Perozo , oublié au second poteau, reçoit la balle après un mauvais dégagement de la défense rémoise. En six minutes, les Rouge et Blanc ont encaissé deux buts. On ne pouvait pas imaginer pire comme scnéario.

Les Rémois sont lancés sur une bonne dynamique

Mais à la demi-heure de jeu, Reims rentre dans son match et met en difficulté son adversaire corse . Sauf que pour inquiéter cette équipe, il faut pouvoir tromper le gardien ajaccien Guillermo Ochoa . Ce qui n'est pas chose facile. En tout cas, à la 40e minute, Prince Oniangue réduit le score suite à un énorme cafouillage dans la défense d'Ajaccio . Les Rémois sont lancés sur une bonne dynamique. A la 44e minute, Prince Oniangue envoie une tête surpuissante vers les cages corses suite à un centre de Grzegorz Krychowiak . Mais le gardien mexicain ne manque pas sa parade.

Monsieur Kalt siffle pénalty

Au retour des vestiaires, les Rouge et Blanc semblent avoir perdu un peu de leur fraîcheur. Grâce à une possession de balle largement en sa faveur, le Stade de Reims parvient à construire du jeu sans se créer d'ocassions franches. Mais à la 67e minute, Antoine Conte est l'auteur d'une main involontaire dans sa surface de réparation. Monsieur Kalt siffle alors pénalty. Kossi Agassa , face à Junior Tallo , se couche sur sa gauche et capte la balle ! L'international togolais aura arrêté deux pénaltys en deux matchs.

Le Stade de Reims ne peut plus accrocher la 7e place

S'il y a un tournant dans ce match, c'est le pénalty non sifflé par monsieur Kalt. Eliran Atar , lancé à toute vitesse vers Guillermo Ochoa , se fait faucher dans la surface de réparation corse. La faute est flagrante mais elle ne sera pas sifflée par l'arbitre de la rencontre. A cause de cette défaite, le Stade de Reims ne peut plus accrocher la 7e place du classement. Peut-être que l'équipe parviendra à terminer 8e du championnat après la rencontre face à Rennes.

 

resume ajaccio-reims 2-1 - Résumé FOOT

Choix de la station

À venir dansDanssecondess