Football

Le Stade de Reims sombre à Delaune

Par Damien Canivez, France Bleu Champagne-Ardenne samedi 1 février 2014 à 15:54 Mis à jour le samedi 1 février 2014 à 23:58

Jonas Martin entre Gaëtan Charbonnier et Grzegorz Krychowiak
Jonas Martin entre Gaëtan Charbonnier et Grzegorz Krychowiak © Christian LANTENOIS - MaxPPP

Les Rémois se sont inclinés 4 buts à 2 face à Montpellier samedi soir au Stade Auguste Delaune lors de la 23e journée de Ligue 1. Ils restent neuvièmes au classement du championnat.

"Techniquement, on a eu beaucoup de manquements. On concède des erreurs qui nous tuent. On s'est tués nous-même". Hubert Fournier

Cette déclaration de l'entraîneur rémois résume parfaitement la rencontre en Reims et Montpellier . Et les toutes premières minutes du match ne prédisaient pas cette malheureuse déconvenue. Certes, la première occasion est montpelliéraine . Jonas Martin reprend une balle passée par Anthony Mounier mais elle s'envole au-dessus des buts gardés par Kossi Agassa . Mais quelques secondes plus tard, la phase offensive est belle et bien rémoise lorsque Gaëtan Courtet reprend une balle de la tête, seul au point de pénalty. L'histoire se répète pour l'attaquant rémois, en manque de réussite cette saison. Même désillusion cinq minutes plus tard. Floyd Ayité envoie un centre parfaitement dosé sur la tête d'Odaïr Fortes , lequel, pourtant seul face aux buts montpelliérains ne parvient pas à trouver le cadre.

"Il faut en tirer des leçons. On n'a pas le droit de faire ça à domicile". Gaëtan Courtet

Fini de rigoler pour Montpellier . Après un début de saison difficile pour les hommes de Rolland Courbis, les Montpelliérains sont forcés de rattraper leur retard. Et donc d'accélérer dans ce match pour prendre les trois points. C'est chose faite à la 21e minutue avec Anthony Mounier qui se présente seul face à Kossi Agassa. Le duel est remporté par l'international togolais qui éloigne la balle en deux temps. Sept min plus tard, le gardien rémois est littéralement fusillé par Joris Marveaux lancé à tout allure plein axe, parfaitement servi par Mounier. Les Rémois accusent le coup après cette ouverture du score. En témoignent les quelques corners dont les Rémois ont pu bénéficier mais très mal négociés.

"Un grand Niang, un grand Cabella. Quand on prend le deuxième, on commence à baisser la tête". Gaëtan Courtet

On aurait pu difficilement imaginer pire comme début de deuxième période. Mohamed Fofana manque son contrôle à la 46e min, Rémy Cabella est à la récupération et s'éclipse seul vers les buts rémois. K. Agassa n'a pas remporté ce duel. A peine dix minutes plus tard, le milieu héraultais s'offre un deuxième but suite à un long ballon vers l'avant. Les Rémois, menés 3 buts à 0, peuvent difficlement imaginer prendre un point dans cette rencontre. Pourtant l'espoir renaît.

"Il faudra laver les têtes et repartir de l'avant". Hubert Fournier

La reprise de volée exécutée par Floyd Ayité à la 58e minute ferait presque oublier ses corners manqués. Même si le score est désormais de 3 buts à 1, les Rémois sont moins hagards face au ballon et se montrent un peu plus pressants. Et le match est plus que jamais relancé à la 65e minute. Gaëtan Charbonnier envoie une tête plein axe en direction de Gaëtan Courtet . C'est** finalement Abdelhamid El Kaoutari , le défenseur montpelliérain, qui trompe malencontreusement son propre gardien. Mais l'espoir ne dure pas longtemps. Quatre minutes plus tard, M'Baye Niang reçoit, là encore, un ballon qui est passé au-dessus de toute la défense rémoise. L'attaquant de Montpellier n'éprouve aucun mal à sceller le match sur un score de 4 buts à 2. La défaite est lourde à encaisser pour les Rémois, à la recherche de victoires à domicile. Une semaine avant le déplacement à Guingamp, les Rémois doivent se reconcentrer et continuer leur petit bonhomme de chemin vers le maintien. "Ce soir, c'était un match pourri" , a déclaré Jean-Pierre Caillot ** à l'issue de la rencontre.

 

Fiche technique

Spectateurs : 16.000Arbitre : B. Varela   Buts :Reims: F. Ayité (à la 58), El Kaoutari (à la 65 c.s.c.)Montpellier: J. Marveaux (à la 29), Cabella (à la 46e et à la 55e), Niang (à la 69e)   Avertissements :Reims: Krychowiak (à la 8e), A. Devaux (à la 5e), Turan (à la 90+4e)Montpellier: Deplagne (à la 52e), Hilton (à la 75e)   Les équipes :Reims : Agassa - Glombard, Tacalfred (cap), Fofana (puis Albæk à la  64e), Turan - Fortes, A. Devaux, Krychowiak (puis Oniangue à la 58e), F. Ayité - Charbonnier (puis de Preville à la 72e), CourtetEntraîneur : Hubert Fournier   Montpellier : Jourdren - Deplagne, Hilton (cap), Congré (puis Tiéné à la 63e), El Kaoutari - Mounier, J. Marveaux, Cabella (puis S. Camara à la  70e), Stambouli, Martin - Niang (puis Montaño à la 75e)Entraîneur : Rolland Courbis

 

L'interview d'Hubert Fournier

Foot Reims - Montpellier / Hubert FOURNIER

 

Résumé Foot : Reims 2 - 4 Montpellier

Partager sur :