Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Stade de Reims vers une qualification en Coupe d'Europe ? Ca se précise...

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Si le championnat de Ligue 1 ne pouvait pas reprendre, les methodes de calcul du classement, préconisées ce jeudi par l'UEFA, permettent au club rémois de terminer la saison à la 5e place et de rejoindre la phase de poules de la Ligue Europa. L'instance excluant le principe d'une saison blanche

Le Stade de Reims va peut-être redécouvrir l'Europe à l'issue de cette saison.
Le Stade de Reims va peut-être redécouvrir l'Europe à l'issue de cette saison. © AFP - AFP

Même si l'on est encore loin du dénouement de cette saison 2019-2020 de Ligue 1, tant sur le terrain que sur le plan administratif si besoin, les préconisations de l'UEFA (l'instance européenne du football) pourraient permettre au Stade de Reims de disputer une Coupe d'Europe la saison prochaine. 

En cas d'arrêt de la saison en raison du coronavirus, les places dans les compétitions européennes de clubs devront être attribuées au "mérite sportif", tranchant une question qui agite les championnats nationaux depuis la suspension des compétitions mi-mars. Ce jeudi, les dirigeants de l'UEFA ont tout d'abord exclu l'idée d'une saison blanche. Une option soutenue par le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, qui consistait à faire comme si la saison n'avait pas existé et de reprendre le classement de la saison dernière pour notamment désigner les places européennes. 

Du coup, la Ligue 1 n'appliquera pas ce principe. Ainsi, l'instance européenne a privilégié le mérite sportif à date avec un principe tout simple : arrêter le championnat à la date de la dernière journée disputée. Et si une ou plusieurs équipes ont des matches en retard (ce qui est le cas en France), alors on applique la moyenne de points gagnés par rencontre disputée. Calcul déjà privilégié par la Fédération Française de Football pour les amateurs dont les championnats ont été arrêtés la semaine dernière.

Enfin, les finalistes des Coupes Nationales ne pourront prétendre à une place européenne si l'autre finaliste est champion (ce qui est un cas d'espèce en France où Saint-Etienne et Lyon doivent affronter le Paris SG en finale de la Coupe de la Ligue et de la Coupe de France)

Ces préconisations sont importantes car en clair, l'UEFA détermine ainsi les règles des compétitions qu'elle gère pour les qualifications européennes de la saison prochaine. Règles auxquelles les Fédérations et Ligues devront se plier dont la France.

Si on prend le classement actuel, arrêté à la 28e journée, le Stade de Reims est 5e. Qualifié donc d'office pour la phase de poules de la Ligue Europe avec le 4e, Lille. Le 6e Nice, devant lui passer par les tours préliminaires. Le leader Paris, le 2e Marseille et le 3e Rennes seraient qualifiés pour la Ligue des Champions.

Mais ce classement de la Ligue 1 arrêté à la 28e journée est incomplet. La rencontre entre le RC Strasbourg et le Paris Saint-Germain avait été reportée le 7 mars déjà en raison de la crise du coronavirus. Du coup, l'autre option de l'UEFA sur le quotien points/matches devrait s'appliquer et là aussi, le Stade de Reims termine à la 5e place.

On devrait savoir au plus tôt la semaine prochaine si le championnat de France de Ligue 1 pourra reprendre ou pas, selon les annonces du plan gouvernemental sur le déconfinement. Mais si la perspective d'un arrêt définitif des compétitions se dessine, alors le Stade de Reims pourra espérer décrocher une place européenne. Et aussi une part de Droits TV beaucoup plus importante, ce qui ne serait pas négligeable par les temps qui courent. Mais les Rémois pourraient espérer seulement, car l'Olympique lyonnais et son omnipotent président Jean-Michel Aulas, ont bien l'intention de se défendre en brandissant une 3e option - non retenue par l'UEFA ni la FFF - consistant à prendre le classement à la 27e journée, dernière journée complète sans match en retard. Dans ce cas, les Rémois sont 8e et les Lyonnais 5e. 

Et çà, même si aucune instance ne le privilégie, l'Olympique lyonnais aura bien l'intention de le défendre... corps et biens...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess