Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le Stade Lavallois et l'US Changé à la trappe !

dimanche 3 décembre 2017 à 1:01 Par Thierry Ruffat, France Bleu Mayenne

Le Stade Lavallois et l'US Changé ont dit au revoir à la Coupe de France ce samedi.

Le Stade Lavallois
Le Stade Lavallois - Philippe Le Brech

Laval, France

Si les deux derniers clubs Mayennais encore en lice avaient des déplacements difficiles au 8e tour de la Coupe de France, respectivement à Saint-Brieuc (National 2) et à Saint-Lô (National 3) on pouvait espérer au moins en voir un tirer son épingle du jeu. Ça n'a pas été le cas...

Et loin s'en faut pour le Stade Lavallois piteusement éliminé. Des Lavallois parfois ''baladés'' par des Briochins beaucoup plus saignants et qui n'ont pas laissé l'ombre d'un espoir aux joueurs de Jean-Marc Nobilo. Un ballon sur la transversale et un face à face manqué en première période n'ont pas abattus les pensionnaires de National 2 qui sont repartis avec encore plus d'envie en deuxième mi-temps. Résultat, deux coups de tête de Mickaël Martin (59e-69e) et Saint-Brieuc empoche son billet pour les 32e de finale.

Si le Stade Lavallois sort par la petite porte, en revanche on peut dire que l'US Changé quitte cette Coupe de France la tête haute. Utku Altunay et ses coéquipiers ont poussé Sant-Lô, leader invaincu de National 3, jusqu'à l'épreuve des tirs au but.

Les supporters de Changé y ont cru jusqu'au bout - Radio France
Les supporters de Changé y ont cru jusqu'au bout © Radio France - Gérard Lecocq

Avec l'appui de quelques 200 supporters, les Changéens ont rapidement ouvert la marque par Laribi (2e) mais se sont fait rejoindre sept minutes plus tard. Des changéens qui auraient même pu enlever la mise dans les dernières secondes de la prolongation avant de voir leurs espoirs s'envoler pendant l'épreuve des tirs au but.