Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Stade Lavallois : la saison 2019-2020

Le Stade lavallois va se séparer de son directeur sportif, Jean Costa

-
Par , France Bleu Mayenne

Arrivé en mai 2017, au moment de la descente du Stade lavallois en National, Jean Costa va quitter le club. Il occupait le poste stratégique de directeur sportif.

Le président du Stade lavallois, Philippe Jan (à gauche) et son directeur sportif, Jean Costa.
Le président du Stade lavallois, Philippe Jan (à gauche) et son directeur sportif, Jean Costa. © Radio France - Gildas Menguy

Après un peu plus de deux ans passés au Stade lavallois comme directeur sportif, Jean Costa va partir. Ses jours au club sont comptés. Selon une source proche du dossier, il est compliqué financièrement pour un club de National d'avoir un directeur sportif dans son organigramme. Suite au futur départ de Jean Costa, le club mayennais ne recrutera donc pas de nouveau directeur sportif.

Un club de football ne peut pas se séparer de son directeur sportif en avançant l'argument des mauvais résultats ou d'un recrutement douteux. C'est la convention collective qui veut ça. Le Stade lavallois avance donc des raisons financières (rappelons qu'en perdant le statut pro, le club Tango a perdu des ressources importantes, comme les droits TV).

Jean Costa était revenu au club fin mai 2017, quelques jours après la descente du club en National. Il avait auparavant occupé le poste de recruteur au centre de formation. La volonté du Stade lavallois de se séparer de son directeur sportif a été signifiée à Jean Costa il y a un peu moins de 3 semaines. Et donc, cette décision n'est pas en lien direct avec la nouvelle défaite à domicile des Lavallois ce vendredi.

Ce départ devrait permettre au président du club, Philippe Jan, de retrouver des prérogatives qu'il n'avait pas depuis son retour aux affaires (2017), notamment en matière de recrutement et de contrats des joueurs. Il pourra s'appuyer sur le secrétaire général du club, Serge Marchetti, arrivé il y a un an.

Après 9 journées de championnat, le Stade lavallois navigue au milieu du classement avec 5 points de retard sur Villefranche, 3e et seulement 3 points d'avance sur Ajaccio, 15e et relégable.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess