Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le Stade Malherbe de Caen prend une gifle et laisse le Trophée des Normands au Havre

vendredi 20 juillet 2018 à 23:15 Par Jean-Baptiste Menanteau, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Tenants du titre, les caennais n'ont jamais été en mesure de rivaliser avec leurs voisins du Havre. En encaissant six buts vendredi 20 juillet, le Stade Malherbe de Caen subit sa plus lourde défaite depuis la création du Trophée des Normands.

Frédéric Guilbert (SMC), ici à la lutte avec Alexandre Bonnet (HAC).
Frédéric Guilbert (SMC), ici à la lutte avec Alexandre Bonnet (HAC). © Maxppp - EMMANUEL LELAIDIER

Vire, France

Le Stade Malherbe de Caen a lourdement chuté vendredi 20 juillet, au stade Pierre Compte de Vire, s'inclinant 6-0 face au Havre lors de la 14ème édition du Trophée des Normands. C'est le plus gros écart entre les deux clubs depuis l'instauration de la compétition en 2006.

A leur décharge, les joueurs de Fabien Mercadal, entraîneur du SM Caen, sortaient tout juste d'une préparation intense à Arzon, dans le Morbihan, tandis que les joueurs d'Oswald Tanchot, bouclaient leur dernier match de préparation, en vu de la reprise de la Ligue 2, le 28 juillet prochain à Lorient. 

Caen dominateur mais mené au score

En première période, le match est apparu équilibré, la possession de balle revenant aux Malherbistes.  Peu de temps après le quart d'heure de jeu, Alexandre Bonnet, capitaine des Ciels et Marine, transforme un penalty sifflé suite à une main d'Oniangué dans sa surface, après un corner (18', 0-1). Juste avant la mi-temps, Romain Genevois décroise trop sa tête, sur corner, et les Havrais rentrent au vestiaire avec cet avantage d'un but.

En seconde période, Stef Peeters manque l'égalisation (54'). Le défenseur Barnabas Bese ne se loupe pas et réaliser le break sur un corner d'Hervé Bazile, passé de Caen au Havre cet été (55', 0-2). La suite, c'est un festival de buts. Fabien Mercadal a fait le choix de faire tourner, avec six entrants à la soixantième minute de jeu, dont de nombreux jeunes joueurs.

"On s'excuse auprès des supporters"

Dans le dernier quart d'heure, Le Havre s'envole. Sur une contre-attaque, Hervé Bazile inscrit le troisième but de son équipe (74', 0-3), et deux minutes plus tard, Alimama Gory aggrave le score (76', 0-4). Le même Gory ira de son doublé (79', 0-5). Pour parachever leurs succès, les havrais inscrivent un sixième et dernier but grâce à un penalty de Bevic Moussiti-Oko.

"On s'excuse auprès des supporters", a déclaré à la fin de la rencontre Fabien Mercadal. "Nous avions vraiment envie d'offrir autre chose, mais nous étions dans une configuration compliquée, nous sortions de stage, avec des matchs en moins [...] nous restons concentré, _nous savons où nous voulons aller_. Vraiment. Mais nous serons peut-être prêts un peu plus tard".  Le coach caennais dit attendre entre "trois et quatre" recrues d'ici la fin du mercato, tout en se tenant prêts à devoir faire face à des départs, sans en dire plus.